Stadia : Google se lance dans les jeux vidéo et ne fait pas les choses à moitié
Switchez de plateforme et jouez partout où vous voulez.

Aujourd’hui, les consoles et les PC règnent incontestablement sur le monde vidéo ludique. Mais leurs prix relativement élevés et la complexité des composants sont des barrières qui empêchent encore de nombreux gamers de profiter des potentiels maximums que proposent les jeux les plus récents.

Cette barrière, Google a décidé de l’abolir en lançant Stadia, un projet visant à dématérialiser les jeux vidéo grâce à des serveurs surpuissants et une connexion haut débit. Découvrez ce nouveau phénomène qui risque d’ici peu de bouleverser complètement le monde des gamers.

En quoi consiste Stadia ?

Stadia est un service intégralement dématérialisé vous permettant de jouer à des jeux vidéo sur n’importe quel support (PC, smartphone ou tablette) sans que des configurations dantesques sur votre machine soient nécessaires.

Stadia
Stadia est un projet de Google permettant de jouer sur toute plateforme via internet.

En effet, les jeux actuels, par exemple la saga Assassin’s Creed ou la série Grand Theft Auto, sont de plus en plus gourmands du point de vue de la configuration hardware. Des cartes graphiques couplées à des processeurs derniers cris sont indispensables pour faire tourner le jeu de façon optimale (HD 60 FPS ou 4K 60 FPS).

Le projet Stadia consiste alors à fournir une console très puissante dématérialisée aux gamers en se servant des serveurs de chez Google pour le côté hardware. Votre PC et vos autres supports ne serviront plus que d’écran d’affichage. Vous bénéficierez ainsi d’une expérience de jeu optimale avec des qualités graphiques boostées au maximum de leur capacité.

Comment jouer via la plateforme Stadia ?

Une bonne connexion

Stadia sera disponible à la demande en Streaming depuis le Cloud de Google. Afin de pouvoir bénéficier de cette plateforme de jeu en ligne, une connexion est évidemment requise. Et au vu de la qualité visuelle et de la vitesse de jeu que proposera ce service, il n’est pas étonnant qu’une connexion à la fibre soit indispensable.

L’écran de jeu

Une autre bonne nouvelle : le graphisme s’adapte en fonction de votre écran : si vous disposez d’un écran HD, le rendu visuel en sera de même. Par contre, si vous vous munissez d’un écran 4K, vous obtiendrez un rendu 4K. Il est d’ailleurs conçu pour bientôt accueillir la résolution 8K tournant à plus de 120 FPS, de quoi vous mettre plein la vue.

Une manette

En ce qui concerne l’interface de contrôle, Google mettra en vente une manette spéciale, la Stadia Controller. La spécificité de ce joypad est qu’elle se connecte en Wifi et non plus en Bluetooth pour accroître grandement sa précision et diminuer le temps de latence.

L’autre avantage lié à l’utilisation de cette manette est qu’elle s’adapte à tous les supports de jeux auxquels vous jouez. Qu’il s’agisse de PC, de smartphone ou de tablette, le pad reconnaît instantanément le support du moment que les deux sont compatibles entre eux (dotés de Wifi).

En résumé, pour vous amuser avec Stadia, vous n’aurez besoin que :

  • D’une connexion haut débit ;
  • De votre support de jeu ;
  • De la manette Stadia.

Quels sont les avantages liés à son utilisation ?

Pas de contraintes matérielles difficiles à concrétiser

Clairement, le premier gros avantage lié à l’utilisation de Stadia réside dans la possibilité pour un gamer lambda de jouir d’une qualité de jeu optimale sans se soucier des performances hardware de sa machine. Les nouveaux gros titres ne seront plus inaccessibles pour ceux dont le PC est « obsolète ».

Possibilité de se connecter partout

Le second avantage qu’offre cette technologie Stadia est la possibilité de jouer à son jeu préféré partout pour une même session et quand vous voulez. En effet, imaginons que vous êtes chez vous en cours de matinée en train de jouer à votre jeu sur votre PC. Si vous devez partir en début d’après-midi, vous n’avez qu’à prendre votre tablette et votre manette, vous connecter depuis le Cloud et continuer la partie.

Cette possibilité de switcher d’un support à un autre s’avère très pratique lors des longues parties de MMORPG ou de jeux de stratégie en ligne.

Stadia
Switchez de plateforme et jouez partout où vous voulez.

Pas d’installation requise

Le troisième avantage lié à son utilisation est qu’il n’est plus nécessaire de galérer et de patienter longtemps lors de l’installation des jeux sur PC. Désormais, quelques clics et un bref (très bref, même) moment de chargement suffisent avant de vous plonger dans jeu.

Streaming vidéo en temps réel

Stadia, c’est également une étroite collaboration avec YouTube, vous permettant de streamer des vidéos tout en jouant. De plus, il vous permet de partager votre partie en cours grâce à un lien, afin que vos amis vous rejoignent ou vous regardent jouer.

À quand la sortie de Stadia ?

Que les plus impatients rongent leur frein : la date de lancement officielle de Stadia n’a pas encore été annoncée par Google. Dévoilé uniquement durant de Game Developer Conference 2019, le service Stadia est annoncé pour cette année, sans aucune date précise.

Une entrée plutôt timide en matière vidéo ludique se fait également ressentir dans le nombre de titres proposés à la sortie du jeu. Pour l’instant, l’on retrouve peu de jeux sont dans la panoplie de choix que propose Stadia. Toutefois, l’allié de poids que représente Ubisoft pourrait être le véritable fer de lance de la technologie.

En effet, le géant français, créateur des titres mondialement connus tels que Assassin’s Creed ou Splinter Cell, est un partenaire fidèle de Google et se lance à ses côtés dans cette nouvelle aventure. Il est donc très probable que les prochains jeux signés Ubisoft soient disponibles sur la version Stadia après le lancement de ce dernier.

Quel impact sur le commerce de consoles physiques ?

Avant le véritable lancement de ce projet de dématérialisation, il est difficile de statuer sur son impact réel sur les consoles physiques. Néanmoins, si les arguments que propose Stadia tiennent la route, les acteurs dans le domaine des des composants hardwares ont sérieusement de quoi craindre.

Nintendo, Sony ou Microsoft pourraient être épargnés par cette nouvelle vague technologique grâce à leurs nombreuses exclusivités qui ne verront probablement pas le jour sur la plateforme Stadia (God of War, Mario, The Last of Us…).

Mais les fabricants de matériels informatiques risquent de voir leurs chiffres d’affaires baisser dès les premiers mois de son lancement. Les gamers ne se rueront plus systématiquement vers les dernières tendances en matière de cartes graphiques ou de microprocesseurs, vu que les configurations ne comptent plus.

Conclusion

La route est encore longue pour ce futur bijou de Google. L’organisation et la mise en place d’une telle structure s’avèrent ardues et les critiques ne manqueront pas. Mais si le projet aboutit sur le moyen et le long terme, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que Stadia dessine ce que pourrait être l’avenir du jeu vidéo.

Laisser un commentaire

Fermer le menu