Tempérons tout de suite les propos, le jeune homme de 21 ans en question n’est que soupçonné de hacking. Il nie les faits et il n’y a actuellement aucun procès pour ces faits.

Toutefois, il est bien vrai qu’il a été arrêté sur la demande des Etats-Unis pour un piratage présumé d’entreprise américaine. Des faits qui sont liés au groupe de hackers Shinyhunters, dont il serait l’un des membres.

Le jeune homme était en déplacement au Maroc lorsqu’il s’est fait arrêter à l’aéroport. Il est, depuis, incarcéré dans une prison marocaine en attente d’extradition.

hacking france
Un jeune soupçonné de hacking risque une lourde peine aux Etats-Unis s’il est extradé par le Maroc

Cette extradition a été demandée par les Etats-Unis qui souhaitent juger le jeune pour plusieurs faits : vol d’identité, fraude électronique et complot en vue de commettre une fraude. Tous des faits en lien avec la cybercriminalité. Le total de la peine encourue s’élève à 116 ans.

Si l’extradition est une réelle possibilité, il faut tout de même souligner qu’il n’y a aucune raison pour l’extrader, si ce n’est que les Etats-Unis ont envie de le juger. En effet, les faits présumément commis l’ont été en France, par une personne de nationalité française. En toute logique, il devrait donc être jugé en France ! A moins que la pression américaine sur le Maroc soit telle que le pays opte pour l’extradition demandée par Washington. Mais pour le jeune homme, c’est un monde de différence, car la peine est fort différente en France. Pour ce type de crime, la peine maximum encourue est de 5 ans. Ce qui lui laisserait tout de même un peu de temps par la suite pour vivre sa vie !

A lire également :  Qu’est-ce que le pack additionnel de Nintendo Switch Online ?

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)