À l’heure actuelle, les nouvelles technologies évoluent à un rythme effréné et transforment notre façon de vivre et de travailler au jour le jour. Elles interviennent dans tous les secteurs d’activités, notamment la finance digitale et le e-commerce. Dans ce cadre, divers instruments de paiement ont été mis en place pour faciliter la vie à tous. Des cartes bancaires aux porte-monnaies électroniques en passant par le virement et autres moyens, vous ne manquerez pas de régler vos transactions en ligne.

Ces moyens de paiement sont de plus en plus utiles à mesure que la finance se digitalise dans de nombreux secteurs. Dans l’univers des paris en ligne français par exemple, les joueurs sont obligés de les employer pour retirer leurs gains ou encore des bonus sans dépôt encaissable. Chaque fois qu’un parieur tombe sur des bonus qui sont encaissables, il doit se servir de processeurs, ce qui soulève la question de la sécurité. En effet, ces modes de transaction font l’objet de tentatives de fraudes, nécessitant la mise en place de dispositifs de sécurité sophistiqués pour rassurer les utilisateurs, aussi bien ceux qui veulent retirer leurs bonus sans dépôt encaissable ou juste faire un achat en ligne. À travers cet article, nous venons vous donner quelques conseils pour sécuriser votre argent en ligne. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, nous allons passer en revue les instruments de paiement les plus utilisés et les systèmes de sécurité associés.

sécuriser argent

Les meilleurs instruments de paiement les plus employés en ligne

Avec l’évolution de la technologie, une panoplie d’instruments de paiement sont mis à votre disposition pour effectuer toutes les opérations liées à vos transactions en ligne. Si vous voulez sécuriser votre argent, la moindre des choses est de commencer en n’optant que pour les meilleures solutions du genre. Voici quelques-uns des processeurs les plus performants parmi les plus utilisés actuellement sur le marché.

A lire également :  O2switch, hébergement simple, options multiples

Les cartes bancaires

Selon plusieurs études, les cartes bancaires sont les plus utilisées en France pour les transactions virtuelles. Environ 80 % d’agents économiques les emploient pour effectuer leurs achats en ligne. Au fil des années, elles sont même devenues un mode de paiement incontournable en Europe. En voici quelques exemples.

  • Visa : C’est la carte bancaire la plus répandue au monde. Il en existe plusieurs sortes et elle varie d’une banque à une autre, bien que ses fonctions soient pareilles.
  • MasterCard : C’est le second mode de transaction le plus employé sur le marché. Tout comme la précédente, cette carte vous offre une large gamme de cartes de crédit. Même si des obstacles se dressent sur la route de MasterCard et Visa, ces solutions restent très utilisées.
  • American Express : Cette carte bancaire est moins employée que Visa et MasterCard en raison des frais sur transaction élevés. Elle est beaucoup utilisée par les entreprises disposant d’une clientèle « haut de gamme ».

Les porte-monnaies électroniques ou e-wallet

Encore appelé e-wallet, le porte-monnaie électronique est un système ou une application qui permet d’effectuer différentes sortes de transactions en ligne. À l’instar des cartes bancaires, vous pouvez l’employer pour réaliser des achats, effectuer des virements ou en recevoir depuis votre ordinateur, smartphone ou tablette. Il est directement relié à votre compte bancaire et lors d’une commande, il vous suffit juste de saisir un identifiant et un mot de passe pour valider votre achat, ce qui renforce le niveau de confidentialité. Sur le marché, vous en trouverez différentes sortes. Les plus répandues sont :

  • PayPal : C’est le mode de paiement électronique le plus utilisé dans le monde. Il compte plus de 100 millions d’utilisateur.
  • Neteller : C’est le principal concurrent de PayPal sur le marché et il faut dire que ce portefeuille a de quoi faire valoir.
  • Skrill : Conçu par des particuliers et des entreprises, ce porte-monnaie virtuel est utilisable dans plus de 200 pays au monde avec plus de 40 devises acceptées.

Les cryptomonnaies

Nous ne pouvons pas parler des moyens de paiement à la mode sans évoquer les cryptomonnaies. Bien que tout le monde ait du mal à y accorder toute sa confiance, cet instrument de paiement ne cesse de conquérir le monde. Les plus populaires et reconnus sur le marché sont Bitcoin, Ethereum et Dogecoin par exemple. Ils sont également très utilisés dans des secteurs d’activités tels que celui des paris en ligne français.

Les nouvelles technologies de sécurisation des paiements en ligne

Pour garantir la confidentialité, l’intégrité et l’authenticité de vos données liées à vos transactions en ligne, différents dispositifs high-tech de dernière génération ont été mis en place. Sur le marché, vous trouverez des technologies telles que SSL, SET, et la Blockchain. Découvrons-les ci-dessous !

A lire également :  Confinement/Couvre-Feu : c'est l'occasion de tester ces 3 activités en ligne !

SSL (Secure Socket Layer)

La technologie de cryptage SSL est le protocole de sécurisation le plus répandu. Dénommé aujourd’hui TLS (Transport Layer Security), ce système permet en effet de protéger vos données personnelles intervenant dans une opération entre un navigateur web et serveur web. En termes clairs, ce type d’opérations entre vous et le e-marchand rend le protocole « http » vulnérable aux attaques des hackers. Ces derniers peuvent donc intercepter vos données confidentielles, notamment celles relatives à votre carte bancaire. La technologie SSL vient justement vous protéger contre cette interception. Elle est utilisée dans le cadre des transactions en ligne relatives aux cartes bancaires simples et prend en charge des principes de sécurité tels que le chiffrement, l’authentification et l’intégrité des données.

SET (Secure Electronic Transaction)

À l’instar de la technologie SSL, Secure Electronic Transaction est utilisé par les entreprises françaises e-marchandes pour les cartes bancaires. La différence ici, c’est qu’il est adapté uniquement aux cartes bancaires magnétiques (carte à puce). Cette technologie a pour objectif de réduire les risques de fraude en garantissant aux e-marchands certifiés le paiement des ventes effectuées en ligne et en supprimant pour vous, consommateur, le droit de répudiation des paiements. Pour ce faire, elle utilise un système de signature permettant d’authentifier votre identité à distance.

3D secure

Cette technologie est l’un des systèmes de sécurité utilisés pour les portefeuilles électroniques. Bien qu’elle soit employée parfois pour la protection des données relatives à des cartes bancaires comme Visa et MasterCard, elle demeure le dispositif de sécurité de base de la monnaie électronique PayPal.

La blockchain

La blockchain est le protocole de sécurité qui assure la protection de vos données personnelles lors des opérations effectuées par crypto-monnaie. Il permet d’établir un registre des transactions horodatées et organisées sous forme de chaîne en bloc. La différence de ce système de sécurité par rapport aux autres est qu’il ne fait intervenir aucune banque. C’est un système de sécurité décentralisé qui n’utilise aucun serveur central. Vu le rythme auquel cette technologie prend de l’essor et s’infiltre dans tous les secteurs de la vie, il faudra apprendre à connaitre et à comprendre la Blockchain pour ne pas passer à côté des innovations du futur.

Des conseils pour protéger votre argent en ligne

À présent que vous savez tout sur les instruments de paiement et les technologies qui les rendent fiables sur le marché français, il est temps pour nous de vous donner quelques astuces pour protéger votre argent en ligne.

A lire également :  2020 : l'année où le web à remplacer le monde physique ?

1. Vérifiez que la page est bien sécurisée

Nous vous recommandons fortement de toujours vérifier si le site sur lequel vous voulez effectuer un achat dispose du préfixe « https ». En termes clairs, il existe deux types de sites web. Ceux dont l’adresse commence par « http:// » et ceux dont l’adresse commence par « https:// ». Lequel éviter pour protéger ses données ? Le premier site est à éviter sur tous les points. Vous ne devez même pas y créer un compte, car il est constamment exposé au piratage.

2. Choisissez la double sécurité avec votre banque

Pourquoi opter pour une seule précaution si vous pouvez aller au-delà. Comme on le dit souvent, deux précautions valent mieux qu’une. Hormis le code à 3 trois chiffres situé derrière votre carte bancaire, vous pouvez aussi valider votre paiement en ligne par un code envoyé par SMS ou tout autre facteur de double authentification. En outre, avec les

3. Évitez d’enregistrer vos coordonnées bancaires

La plupart des utilisateurs ont pour habitude d’enregistrer leurs coordonnées bancaires sur leurs appareils. L’idéal serait de garder en mémoire ces informations en lieu et place. Cette méthode est d’ailleurs déconseillée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

4. Faites attention aux sites inconnus et aux offres trop alléchantes

Nous vous déconseillons fortement de vous rendre sur des sites sans avoir vérifié leur réputation auparavant. Pour ce faire, lisez les notes et avis des utilisateurs. Très souvent, ces genres de site vous proposent soit des offres trop alléchantes, soit des prix nettement plus bas que leurs concurrents.

5. Pensez aux cryptomonnaies

Comme vu plus haut, avec le développement de la blockchain, de nouvelles solutions monétaires sécurisées voient le jour. Cette technique a l’avantage d’offrir un niveau de cryptage inégalé et de compliquer considérablement la tâche des hackeurs. Avec tous les projets prometteurs liés aux cryptomonnaies, des concepts encore plus sûrs et fiables verront certainement le jour.

6. En cas d’incident, contactez d’abord votre banque

Si vous remarquez que vous avez un incident, un piratage ou autre, le premier réflexe est de contacter votre banque pour demander une opposition sur votre carte bancaire. Ensuite, veuillez demander l’attribution d’une nouvelle carte. Et pour finir, signaler l’incidence sur Perceval, la plateforme de signalement des fraudes à la carte bancaire.

7. Méfiez-vous des réseaux WiFi publics

Ne soyez pas précipité au point d’utiliser un wifi public lorsque vous voulez effectuer une opération en ligne. Les pirates peuvent s’en servir pour intercepter certaines de vos données. Attendez donc d’être à l’abri, c’est-à-dire sur un réseau privé.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Web

Hary

Papa de 2 enfants, j'ai toujours été geek dans l'âme : de ma première console (une NES avec Batman ^^) à mon école d'ingénieur en informatique, je n'ai pas changé. Le Gros Blog est mon espace d'expression pour partager avec vous sur ce domaine qui me passionne. On y parle web, nouvelles technologique, dernier gadget à la mode et .. jeux vidéos bien sûr, car je reste un gamer !