En l’an 2000, on voyait le Web comme une grande zone ouverte où quasi rien n’était payant. Le plus souvent, le modèle économique envisagé était le modèle avec de la publicité, où celle-ci finançait le site. Google en est sans doute l’exemple le plus connu et qui est toujours plébiscité. Mais cela a tendance à changer ces derniers temps.

Mais il semble que le modèle soit arrivé à son terme et que celui qui émerge de plus en plus est celui du payant. Presque toutes les plateformes l’ont adopté. Surtout parmi les plus grandes. Il faut bien avouer que ce modèle à l’avantage de proposer des revenus supplémentaires sur une base très régulière. Un éventuel manque a gagné est éventuellement compensable par des offres spéciales et autres promo sur les abonnements Parmi ceux qui ont succombé à l’offre payante, on a des grands noms tels YouTube qui dispose de plus de 50 millions d’internautes ayant opté pour son option payante. Option qui fait disparaître la pub.

Le modèle de web payant devient de plus en plus populaire

Des acteurs plus petits sont évidemment rentrés dans la brèche. Par exemple, la plateforme française Brut. Ce n’est pas la seule puisque certains sites, il en a déjà été question, proposent des abonnements payants pour éliminer la pub.

Si ce modèle économique a tant de succès, c’est parce qu’il rapporte financièrement, voire plus que la pub. D’autant plus que de nombreux internautes possèdent des bloqueurs de publicité !

Il n’en reste pas moins que cela ne peut fonctionner qu’avec un public habitué des abonnements et du contenu payant. Une habitude prise bien souvent grâce aux géants du divertissement comme Netflix (et consorts), Spotify, etc. Tous ont réussi à s’installer sur un créneau où, habituellement, le téléchargement illégal recueillait une bonne part des internautes.

A lire également :  L’Ubisoft Forward est de retour

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire