Si on a parfois du mal à s’en rappeler, il y a d’autres navigateurs que Chrome et Bing. Brave en est un exemple, et non des moindres. De plus, c’est un des navigateurs qui essaient de respecter au mieux la vie privée de ses utilisateurs en protégeant les données personnelles.

De fait, il est assez logique pour l’équipe derrière ce navigateur de vouloir s’attaquer à ce qui est aujourd’hui une véritable plaie : les cookies. Effectivement, il est aujourd’hui difficile d’arriver sur un site et de ne pas se retrouver confronter à une bannière de consentement.

Brave n’aime pas les cookies et planifie leur blocage systématique

C’est pourquoi, Brave va agir pour rendre la navigation plus user-friendly.

En bref, la nouvelle version 1.45 du navigateur mettra en place un système bloquant les notifications de ce type. Pour Brave, il y a deux moyens d’agir. Soit en les masquant, soit en les bloquant carrément. Ceci est un peu similaire à ce que font certains bloqueurs de pub.

Bien sûr, ceci ne sera pas automatique. Au démarrage du navigateur, il sera demandé à l’utilisateur de confirmer s’il souhaite ou non bloquer les bannières de cookies. En fonction de la réponse, Brave prendra action ou restera silencieux. Avec, toujours, une possibilité de modifier son choix dans les paramètres.

A lire également :  Phénomène de crypto-monnaie : ce que vous devez savoir

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)