Après Apple qui a connu une faille critique récemment, et patchée depuis, c’est au tour d’Uber de trébucher. En effet, la licorne américaine aurait été hackée. Les pirates à l’origine de cet acte auraient eu accès à de très nombreuses données personnelles.

Pour prouver leur hack, les pirates ont posté plusieurs captures d’écran. On peut y distinguer les données auxquelles ils ont eu accès. Ainsi, on y voit le code source de l’application, l’espace de stockage, la messagerie interne de l’entreprise, les environnements AWS et Google Cloud, et même les connées financières. En clair, peu de choses ont pu leur échapper.

Le hack de Uber risque de faire de gros dégâts à l’image de marque de l’entreprise

En guise de signature, ils ont laissé un message sur le Slack de l’entreprise. Une sorte de troll qui n’a pas dû faire sourire tout le monde le matin…

Or, cela signifie aussi que toutes les infos personnelles des clients sont également passées entre leurs mains ! Et cela, ce sont nos données, celle de tout un chacun. Depuis les commandes réalisées, jusqu’aux montants et moyens de paiement. Des données fort sensibles que l’entreprise ne semble pas avoir sécurisé outre mesure.

Pour ceux qui aiment la cybersécurité, il faut savoir que l’entreprise a mis en ligne plusieurs offres d’emploi. Il semble que cette mésaventure ait secoué quelques personnes et que la cybersécurité devienne un enjeu pour la firme américaine.

A lire également :  Donald Trump lance son réseau social

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)