N26 est l’une des néobanques les plus populaires. Elle compte actuellement 2,5 millions de clients en France. Elle a récemment défrayé la chronique à cause de la fermeture de plusieurs centaines de comptes clients, sans les avoir préalablement prévenus.

Légalement, une banque peut clôturer un compte client, rien ne l’en empêche. Toutefois, elle est tenue de prévenir le client deux mois à l’avance. Ce dernier peut ainsi prendre ses dispositions. Dans le cas qui nous occupe, N26 n’aurait pas respecté les règles en ne prévenant pas ses clients.

Le problème qui se pose pour ses clients est bien sûr de ne plus avoir de carte ni de compte en banque. Mais plus ennuyeux encore, ces comptes étaient parfois crédités et les sommes se retrouvent bloquées sur ces comptes. Les épargnants n’ont donc plus accès à leurs économies !

N26 comptes fermés
N26 a fermé des centaines de comptes, au grand dam de ses clients

La DGCCRF, la direction de la répression des fraudes, est au courant de ce problème. Elle a reçu plusieurs signalements concernant les agissements de la néobanque allemande. Elle a d’ailleurs lancé une enquête pour déterminer là où le bât blesse et si des sanctions doivent être prises.

De son côté, la néobanque N26 a assuré que ces sommes retenues, sur des comptes fermés, ne lui revenait pas. La restitution est tout à fait envisageable, mais il semble que l’entreprise ne soit pas pro-active pour rembourser ses clients, peu importe la somme bloquée. A ce jour, RMC rapporte un seul cas de remboursement (partiel) d’un client.

A lire également :  Pourquoi avoir des compétences de graphiste est essentiel pour créer son site internet ?

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)