La Chine a récemment publié sa « Market Access Negative List » pour 2021, autrement dit la liste des entreprises qui ne devraient pas avoir accès au marché. Elle est soumise à l’opinion publique afin d’en mesurer la réception par les Chinois. Le plus gros morceau de cette nouvelle mouture est la tentative non dissimulée du gouvernement de bannir les entreprises privées de la sphère des médias.

En effet, il y est indiqué que les capitaux non-étatiques ne peuvent pas créer ou diriger des entreprises actives dans les médias. Cela inclut les agences, les journaux, les éditeurs de magazines, les stations radios et TV ainsi que les médias web.

Plus sévère encore, les capitaux non-étatiques ne peuvent pas amener de nouvelles publiées par des organisations externes à la Chine. Un nouveau tour de vis après les interdictions visant les gamers.

La Chine resserre les canaux d’informations après avoir déjà mis un holà aux jeux vidéo

Il s’agit ici d’une tentative de renforcer l’influence de la Chine dans la propagation des nouvelles en excluant de facto tout ce qui ne répond pas au pouvoir central ; en clair, les entreprises privées. L’information sera donc fortement dépendante du pouvoir central qui aura donc plus de visibilité dans les discours. Cela dit, il existe bien des médias chinois qui sont perçus comme n’appartenant pas à l’Etat, mais ceux-ci ont vu arriver dans leur capital des investisseurs publics. Ils ne tomberont dès lors pas sous le coup de cette potentielle mesure.
Potentielle, car il s’agit ici d’une première version du texte qui doit encore être votée. Il est donc probable qu’elle subisse des modifications. Toutefois, la politique menée rappelle celle de la Révolution Culturelle avec un président Xi Jinping essayant de modeler la pensée des jeunes face à des médias de plus en plus forts.

A lire également :  Orange revoit ses offres et propose des forfaits sans engagement

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire