Pour escroquer les internautes, il faut toujours redoubler d’inventivité. Même si les brouteurs ont encore de beaux jours devant en profitant de la crédulité de certaines personnes, d’autres méthodes voient le jour.

Ainsi, dernièrement, des escrocs utilisent le flux d’actualité de Microsoft Edge pour piéger des internautes. Une information qui est révélée par Malwarebytes, un antivirus.

Le mode opératoire n’est pas compliqué et semble tellement enfantin qu’il est difficile de croire qu’on puisse tomber dans le piège… Et pourtant !

Microsoft Edge est le nouvel outil des pirates pour atteindre les internautes

Au départ, les pirates créent de fausses publicités. Celles-ci sont mises en ligne sur Edge et il ne reste plus qu’à attendre les clics. Lorsqu’un internaute clique dessus, il est redirigé vers une page frauduleuse. Là, on retrouve l’ancienne technique du support technique qui a besoin du fameux mot de passe pour vérifier que tout va bien.

Pour que Microsoft ne puisse pas détecter l’arnaque facilement, les pirates renvoient d’abord les publicités vers Taboola, un réseau publicitaire en ligne. Et c’est la page sur Taboola qui renvoie ensuite l’internaute vers l’escroquerie.  Ce va-et-vient numérique empêche Microsoft de détecter l’arnaque et donc de la bloquer…

Lorsque l’utilisateur arrive sur la page, il voit apparaître une information alarmiste : un virus est détecté sur le PC, pour le supprimer, contactez le support technique. Ce support technique est évidemment frauduleux et le virus inexistant. Ici, on joue sur la peur pour faire payer la victime et lui faire croire que sa machine est infectée.

A lire également :  Toutes les apps ne seront pas disponibles sur Mac Apple Silicon

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)