Brave est un navigateur open source qui vient proposer une alternative aux mastodontes que sont Google Chrome et Microsoft Edge. Il propose aujourd’hui une nouvelle façon de surfer, en introduisant une variante au http : le IPFS.

IPFS signifie InterPlanetary File System. Il s’agit d’un protocole qui remplace le HTTP / HTTPS. Le principal intérêt de cette variante est de pouvoir offrir un web plus décentralisé en se passant des gros serveurs qu’on connaît de nos jours. En effet, à l’heure actuelle, les données du web sont sauvegardées sur de gigantesques serveurs clients et les requêtes sont toutes traitées sur le même canal. Résultat des courses, quand il y a trop de monde qui veut accéder à un même site, il y a saturation et on a un bon vieux plantage. Idem pour la censure qui n’a pas de difficulté à se faire puisqu’il suffit de contrôler le canal de données.

Brave lance son nouveau protocole IPFS

Avec l’IPFS, ces problèmes se résolvent puisque le partage des données se fait en P2P. Autrement dit, les serveurs sont beaucoup plus décentralisés. Pour lutter contre la censure, c’est idéal. Idem pour la consultation de masse qui ne pose alors plus de problème et la latence qui devrait diminuer également.

On pourrait comparer ce nouveau protocole à la téléphonie d’il y a quelques décennies. A l’époque, les communications se faisaient de point à point. On appelait son interlocuteur, etc. Et on répétait l’opération autant de fois que nécessaire. De nos jours, la communication est multipoints avec des outils comme Zoom et consorts qui permettent de toucher des dizaines voire des centaines de participants en une fois.

Relativisons quand même cette avancée puisque peu de sites se sont mis à jour sur ce protocole (mais Wikipédia l’a fait). Tout comme le nombre d’utilisateurs actifs sur Brave (+/- 24 millions).

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire