Google Meet, déjà entendu parlé ? Pas nécessairement, nous direz-vous. Et pourtant, il s’agit de la réponse d’Alphabet à la montée en puissance de Zoom, mais aussi de Skype et Teams pour Windows.

L’objectif étant de ne pas se faire distancer sur un marché porteur qui a de beaux jours devant lui avec le télétravail. Et l’enjeu qui se joue ici est de taille puisque Zoom, principal concurrent vient d’être valorisé autour de 18 milliards de dollars avec un bénéfice net considérable !

Google Meet gagne 1 million d’utilisateurs chaque jour

Pourtant Google Meet est loin d’être le dernier produit sorti des laboratoires de Mountain View. L’application a été lancée en 2017, mais n’avait pas séduit énormément, occupant une faible part de marché.

Le confinement faisant, le nombre d’inscriptions a explosé. Il a atteint le nombre symbolique de 100 millions d’utilisateurs.

Plusieurs choses peuvent expliquer ce regain d’intérêt. D’une part, bien sûr, il y a le travail à domicile forcé de nombreux salariés. Mais les entreprises ont pu être séduites par le service gratuit de Google Meet ainsi que par son intégration à Gmail. C’est un facteur qui a permis à de nombreuses personnes de découvrir cet outil.

En réalité, ces dernières semaines ont vu un nombre constant de nouvelles inscriptions, au rythme d’un million par jour. Et contrairement à certaines autres plateformes, Google est quasi sûr de voir ses utilisateurs restés dans son giron grâce aux autres services qui les fidélisent (Gmail, Drive, etc.).

Bien conscient qu’il est stratégique d’investir dans le secteur, Google a déjà annoncé de nouvelles fonctionnalités. On pourra ainsi bientôt créer des profils personnalisés ou encore flouter l’arrière-plan afin que les autres personnes de la visioconférence ne puisse pas voir votre domicile.

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire