Clash of Clans est un jeu qui cartonne pour le moment. C’est une appli à télécharger et puis, zou, on peut directement jour. Comme beaucoup de jeux du moment, il s’agit d’un F2P, free-2-play, mais aussi et surtout, à un certain moment, un P2W, pay-2-win. Et le moment de passer de l’un à l’autre, c’est le Mur. Pour nous, joueurs, le but consiste à reculer le plus possible l’arrivée de ce mur et donc de pouvoir éviter de faire chauffer la carte bleue pour continuer à avancer. Comment faire ? On vous dit tout ! Il suffit de bien gérer son développement.

Choses importantes à savoir

Si les devs de Clash of Clans savent vivre, c’est grâce aux micro transactions. Et ici, ça concerne l’achat de gemmes. La transposition de l’argent réel dans le jeu. Elles vous permettent d’acheter à peu près tout dans le jeu et donc, elles sont très rares. Mieux vaut donc les conserver plutôt que de les dilapider. Dans les premiers niveaux, le jeu donne beaucoup de ressources. Normal, il faut rendre le joueur addict à Clash of Clans et lui donner l’envie de rester. Les gemmes sont donc proportionnellement plus nombreuses et le coût des améliorations très faible. Il est donc tentant de les utiliser. NE LE FAITES PAS ! Vous en aurez besoin plus tard et vous pouvez bien attendre quelques secondes supplémentaires dans les premiers niveaux.

village-clash-of-clans
Construire son village intelligemment permet d’optimiser sa défense, et donc sa puissance dans Clash of Clans

Deuxième chose importante à savoir, si votre puissance monte, elle peut également diminuer. Comment ? Tout simplement en perdant vos troupes. En effet, vos soldats peuvent mourir (non non, ils ne ressuscitent pas) lorsque vous les envoyer attaquer un château. Vous devrez alors en recréer, ce qui vous coûtera des gemmes, des ressources, du temps, etc. Avant de passer à l’attaque, pensez donc stratégie, et à la limite, laissez quelqu’un d’autre faire le gros du travail pour vous avant de récolter les lauriers et les récompenses.

La construction de votre village

Votre village doit vous plaire, mais plus important, il ne doit pas donner envie à l’ennemi d’attaquer.

Aussi, faites-en sorte qu’il ait l’air suffisamment robuste et qu’il donne des difficultés à l’ennemi qui attaque. Cela signifie d’investir dans des remparts de haut niveau pour les bâtiments à protéger, mais aussi une disposition ad hoc avec votre style de jeu. Par exemple, un village de farm n’aura pas le même aspect d’un village de défense. Sur Youtube, il y a pas mal de tutos à ce sujet !

Gardez à l’esprit deux choses :

  • votre ennemi n’a que 3 minutes pour vous attaquer et venir à bout de vous. Si vous créez un village suffisamment complexe, il aura du mal à avancer et arrivera au bout du temps imparti avant votre chute. Ce ne sont pas toujours les plus forts qui gagnent, mais ceux qui ont la meilleure maîtrise du jeu.
  • Si quelque chose n’a pas fonctionné par le passé, apprenez de vos erreurs dans Clash of Clans !

Gérez vos ressources

Votre village est vulnérable aux attaques lorsque vous n’êtes pas là. Du coup, le risque de pillage est plus grand. Voici quelques conseils :

  • gardez vos camps de soldats remplis
  • vous pouvez créer une réserve de soldats. Ce sont des soldats créés, mais qu’il n’est pas possible d’intégrer dans vos camps, car ceux-ci sont pleins. Ces soldats sont un investissement, et les ressources utilisées ne pourront pas être pillées.
  • par contre, si vous avez besoin de ressources, il vous suffit de les supprimer pour les récupérer.

Les quêtes, sources de ressources

Dès la création de votre village, une liste de quête apparaît. Elle vous accompagne tout au long de votre gameplay  et chaque objectif atteint vous permet de remporter des ressources, ou à tout le moins un gain. Les quêtes sont variés, entre l’évolution de classement, l’amélioration de bâtiments et la destruction d’ennemis. Certains paliers sont très rémunérateurs et vous permettent d’accélérer un peu vos files de construction avec un boost de gemmes.

clash-of-clans
Clash of Clans propose une série de quêtes pour accompagner le joueur durant l’évolution de son village.

La gestion des soldats

Les archers

Les archers sont très bons pour infliger des dégâts à distance sans en subir de retour dans Clash of Clans. Par contre, ils sont très vulnérables aux attaques de zone. Une armée de soldats est donc très vulnérable au corps à corps et doit impérativement être accompagnée d’unités plus robustes. Par contre, ils sont très bons pour infliger des dégâts aux bâtiments, et parfois, la portée des remparts est insuffisante pour les atteindre, ce qui leur donne une certaine impunité.

Les gobelins

Les gobelins sont prévus pour la collecte de ressources. Rapide et léger, ils se déplacent rapidement et peuvent éviter les dégâts lors d’attaque, mais ils ont peu de PV, ce qui les rend vulnérables. A nouveau, je ne conseille pas de les utiliser en solo, mais plutôt en combinaison avec des sapeurs (contre les remparts, par exemple) ou avec des géants, en attaque de bâtiments.

Les sorciers

Les sorciers permettent de créer des remparts et ont des attaques très destructrices. Comme des boules de feu par exemple. Ce sont donc des unités ayant un ratio de dégâts très important par rapport à la quantité dont vous avez besoin. Il est donc tout à fait possible de les planquer sur les remparts et d’empêcher l’ennemi de vous atteindre. Les avantages du sorcier est d’être plus résistant que le barbare, d’avoir un AOE plus important et de pouvoir infliger des dégâts à distance. Son inconvénient, il est fragile en attaque de zone, tout comme les archers, et d’être plus cher à produire. Il faut donc les protéger !

Les barbares

Le barbare, c’est la chair à canon de Clash of Clans ! Il est donc peu cher à produire, facile à produire et très rapide à produire. De plus, il peu encaisser de nombreux dégâts. Au final, déployer une armée de barbares ne vous coûte pas cher. Vous pourrez ainsi submerger votre ennemi avec une horde.

Par contre, le barbare n’est pas très intelligent et se verra rapidement détruit par des unités plus « évoluées ». Les archers, les mortiers, etc. les auront éliminés avant d’avoir été atteint par la foule de barbares. Ce manque d’intelligence les pousse également à n’attaquer que les ennemis les plus proches et non des ennemis spécifiques.

Cela dit, mieux vaut perdre un barbare qu’un géant !

Laisser un commentaire

Fermer le menu