C’est une nouvelle qui n’est pas passée inaperçue dans le cercle fermé des fans de cryptos, mais aussi plus largement pour tous ceux qui s’intéresse un tant soit peu aux moyens de paiement numériques… En effet, la BCE souhaite mettre en place un euro numérique.

Au total, la BCE a retenu 5 partenaires pour développer le projet, mais c’est surtout l’un de ces 5 qui retient particulièrement l’attention. En effet, la BCE a désigné Amazon parmi les entreprises qui développeront le projet d’une monnaie numérique européenne.

La BCE s’apprête à investir les monnaies numériques. Pour y mettre de l’ordre?

La Banque Centrale Européenne se choisit donc un partenaire américain issu du secteur privé et qui se destine principalement au profit moyennant, notamment, la gestion des données personnelles. Données, auxquelles on ne doute pas un seul instant, qu’Amazon aura accès lors du développement du projet ! Ce choix laisse perplexe de nombreux observateurs.

Cela étant, les 4 autres partenaires sont bien des entreprises européennes actives dans la finance. Il y a la multinationale française Worldline qui gère les paiements et aura ici la charge de la version hors ligne. Pour la version en ligne des paiements peer-to-peer d’une application mobile, la responsabilité incombe à CaixaBank, une banque espagnole. Nexi, une firme italienne se charge des paiements en point de vente.

Enfin, l’European Payments Initiative viendra épauler les acteurs sur ces différents segments. Il s’agit d’un groupement de 31 établissements de crédit et de banques, tous actifs en Europe.

La BCE a également annoncé qu’un premier prototype serait disponible au premier trimestre 2023.

A lire également :  Phénomène de crypto-monnaie : ce que vous devez savoir

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)