L’iPhone 13 rencontre moins de succès dernièrement. C’est ce que laisse entendre un rapport de l’agence de presse Bloomberg. Pour appuyer ses dires, elle se base sur la demande en composants de la marque à la pomme. Celle-ci serait en diminution.

Sorti en septembre, une faible demande en iPhone serait une contre-performance pour Apple. L’entreprise misait, en effet, beaucoup sur cette nouvelle sortie pour booster les ventes de fin d’année.

Les ventes d’iPhone 13 sont moins nombreuses que prévues pour la marque à la pomme

D’ailleurs, en prévision de cette forte demande, une partie des composants de l’iPad avaient été réquisitionnée pour satisfaire la production de l’iPhone. Ce shift dans les pièces détachées était lié à la pénurie de puces et autres composants plus tôt cette année.

La mauvaise vente de l’iPhone 13 a donc un double impact puisqu’il s’agit d’autant d’iPad qui n’ont pas été produits, et potentiellement vendus.

A ce jour, Apple table sur la vente de 90 millions de smartphones dernière génération. Ce chiffre avait déjà été diminué de 10 millions d’unités pour cause de manque de composants. Dès lors, la mauvaise vente devrait grever encore un peu plus les objectifs et tous les exemplaires prévus ne devrait donc pas être mis en production…

A lire également :  Alder Lake, la 12ème génération de puces Intel

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)