Avec l’arrêt annoncé du support technique de Windows 10 pour octobre 2025, Microsoft se confronte à une transition délicate. Plusieurs années après le déploiement de son successeur Windows 11, le système d’exploitation antérieur maintient une présence forte sur le marché, résistant même face à la modernité de sa relève. D’après StatCounter, en décembre de l’année précédente, Windows 10 conservait une part de marché (PDM) imposante de 67,42 %, témoignant de sa popularité persistante chez les utilisateurs.

Parts de marché des OS : Windows 10 domine toujours

De nombreux facteurs expliquent la domination de Windows 10 dans le secteur des systèmes d’exploitation. Malgré l’obsolescence de certains systèmes, tels que Windows 7 ou Windows 8.1, et même Windows XP, Windows 10 avait réussi à accumuler une PDM significative, dépassant les 30% et surpassant celle de Windows 7. Une performance qui, avec les 26,52 % de PDM de Windows 11, révèle une progression plus lente pour ce dernier et confirme la difficulté à détrôner l’OS antérieur.

Des exigences matérielles sélectives freinent l’adoption de Windows 11

L’attrait limité pour Windows 11 et le maintien de la PDM de Windows 10 peuvent en partie s’expliquer par les critères strictes de Microsoft concernant le matériel compatible avec Windows 11. Alors que l’offre de mise à niveau gratuite poussait à l’adoption de la nouvelle version, de nombreux utilisateurs se heurtaient à des exigences matérielles incompatibles avec leur matériel existant, engendrant une stagnation notable pour Windows 11.

La stratégie de mise à jour de Microsoft impacte la transition OS

Aucune mise à jour majeure de Windows 10 n’a été publiée depuis octobre 2022, ce qui a contribué à une perception que l’OS n’évolue pas suffisamment vite. L’intégration de fonctionnalités telles que Microsoft Copilot, prévue à l’origine uniquement pour Windows 11, dans Windows 10 marque un tournant stratégique pour encourager l’usage de l’intelligence artificielle générative sans forcer la migration.

Changement de garde chez Microsoft

Yousuf Mehdi, au poste de vice-président exécutif, et Pavan Baruluri dirigent maintenant le cap de Windows après la démission surprise de Panos Panay. Ce dernier, ayant exprimé des frictions avec la direction concernant le focus sur la plateforme principale Windows, a finalement quitté le navire Microsoft pour rejoindre Amazon, suggérant que des changements importants dans la gestion des versions de Windows étaient en cours.

Windows 10 et Windows 11 : une plateforme unifiée ?

Dans la nouvelle direction prise, Windows 10 et Windows 11 seraient presque considérés comme une entité unique, dans la mesure où les différences s’estompent pour l’utilisateur final, notamment avec l’intégration de Copilot dans les deux versions de l’OS. Cela laisse penser que l’ère de la séparation nette entre générations d’OS touche à sa fin.

L’avenir de Windows : entre mises à jour et anticipation d’un Windows 12

Concernant les perspectives futures, des changements majeurs sont attendus pour Windows 11, notamment en raison des nouvelles réglementations de l’Union Européenne. Microsoft doit notamment retirer Bing et Edge comme fonctionnalités par défaut, une modification qui touchera également Windows 10 dans ses dernières mises à jour. Cette transition pourrait coïncider avec l’arrivée de Windows 12 et de nouvelles générations de processeurs, posant la question de savoir si l’on est au seuil d’un nouveau chapitre décisif pour Windows.

Le décompte final pour Windows 10

L’approche de l’échéance d’assistance technique pour Windows 10, maintenant à un an de son terme, pousse les grandes entreprises à envisager sérieusement le renouvellement de leur parc informatique. Cela pourrait significativement influencer le paysage des systèmes d’exploitation d’ici l’année prochaine et activer le passage vers le successeur désigné, ou vers une toute nouvelle ère de Windows.

La fin programmée du support de Windows 10 s’inscrit dans une démarche de renouvellement technologique. Néanmoins, il est clair que la transition vers Windows 11 et au-delà s’accompagne de défis significatifs pour Microsoft, avec une communauté d’utilisateurs attachée à la stabilité et à la familiarité de Windows 10. La gestion de cette transition sera déterminante pour la position de l’entreprise sur le marché des systèmes d’exploitation et pour l’accueil de ses innovations futures.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:High-Tech

Victor

Jeune adulte de 20 ans, je geek à mes heures perdues. Rédacteur d'articles Gaming pour Le Gros Blog, j'aime me tenir au courant des nouvelles actualités sur les jeux vidéos et des tournois d'E-sport. Passionné du web, des technologies et du gaming, mon jeu du moment est League Of Legend.