La Nintendo Switch fait rêver beaucoup de par son concept et sa qualité. Cependant, le prix des jeux conçus pour cette console refroidit plus d’un. Les passionnés se sont donc tournés vers une solution économique : le hacking. Suivez donc ce petit guide pour cracker cette plateforme.

Qu’est-ce que la Nintendo Switch ?         

Petit historique

Sortie en mars 2017, cette console de Nintendo a fait oublier le flop qu’a subi la Wii U. En effet, une console portable rend souvent les joueurs sceptiques à cause de la capacité élevée des smartphones et des tablettes à jouer le même rôle.

Tutoriel hack Nintento Switch
La console Nintendo Switch.

Vers la fin du mois d’avril 2019, cette console bat le nombre de ventes de son ainée la plus célèbre la Nintendo 64 et entre dans le top 15 avec plus de 33 000 000 plateformes vendues dans le monde entier. Elle pourra sans doute monter dans le classement et battre ainsi une autre icône : la Xbox One.

Plusieurs bruits de couloir promettent une nouvelle génération de Switch, mais rien n’est encore certain. Il faudra surement attendre l’Electronic Entertainment Expo 2019 pour savoir ce qu’il en est exactement.

Les caractéristiques de la Nintendo Switch

Quels sont les modes de la console ?

Nous pouvons dire que la Nintendo Switch est une première dans le genre, car c’est une console 3 en 1. En effet, elle peut être utilisée en mode console, en mode sur table et en mode portable.

Les autres réussites de Nintendo comme la Game Boy Color ou la Nintendo DS ont inspiré la franchise à concevoir cette console portative. En effet, l’appareil est doté d’un écran de 6.2 pouces, ce qui est plus grand que la majorité des smartphones sur lesquels il devient commun d’installer un émulateur pour jouer.

Ce confort de jeu implique également une immersion accentuée et une expérience de jeu rafraîchissante à cause de l’innovation apportée par l’appareil. En plus de ces qualités, cette Nintendo est équipée de manettes appelées Joy-Con pour faciliter sa manipulation.

Il est d’autant plus exaltant de découvrir la fonction multi-joueurs de la console. En effet, les Joy-Con peuvent être utilisées comme deux commandes séparées ou une seule pour une prise en main plus confortable. La visibilité qu’offre l’écran est parfaitement adaptée pour les modes deux joueurs.

Grâce à un support intégré sur son dos, la console peut être posée presque n’importe où pour y jouer avec un(e) ami(e).

Les autres options de la console

Quand vous arrivez à la page d’accueil de votre console et que vous accédez à votre menu dit « Home », vous pouvez régler les paramètres concernant les jeux installés et la console. Vous pouvez également organiser votre liste d’amis pour mieux gérer les parties en ligne, et personnaliser votre compte d’utilisateur.

À chaque fois que Nintendo publie de nouvelles informations, la Switch vous les montre. En plus, que ce soit les « trailers » ou autres déclarations de la franchise, tout sera mentionné sur votre console. Vous pouvez également accéder à l’e-shop pour découvrir les jeux les plus récents disponibles.

Si vous aimez garder des souvenirs, l’album est une fonction que vous aimerez particulièrement. En effet, par une simple pression sur un bouton de votre Joy-Con, vidéos et photos sont sauvegardées. En plus, il existe une autre fonction qui permet d’annoter ces enregistrements. Vous pourrez alors partager ces derniers avec vos amis sur la plateforme Nintendo ou sur les réseaux sociaux.

Lorsque vous êtes seul, connectez votre appareil à Internet via Wi-Fi pour vous mesurer à d’autres joueurs dans le monde et rencontrer les internautes qui partagent la même passion.

Tutoriel hack Nintento Switch
La Nintendo Switch permet trois modes de jeux: mode téléviseur, mode sur table et mode portable.

La fiche technique de la Nintendo Switch

La console

La console est un appareil d’assez petite taille de dimensions 9,4’’ x 0,55’’ x 4’’ (L x l x h). Elle pèse 300 g. elle possède un processeur NVIDIA Tegra avec un stockage de 32 Go que vous pourrez augmenter avec des cartes MicroSDHC / MicroSDXC allant jusqu’à 2 To. Celle-ci possède donc deux fentes : une pour la carte de jeu et l’autre pour le stockage externe.

Avec un écran tactile de 6,2’’ de résolution 1 280 x 720, vous aurez des vidéos HD720 sur l’écran. En mode téléviseur, l’appareil fournira une résolution en full HD. Par rapport au son, vous avez une sortie stéréo linéaire PCM 5.1 canaux avec une prise audio de 3,5 mm. Si vous souhaitez une sortie en mode téléviseur, vous aurez besoin d’un câble HDMI.

Comme vous aurez besoin d’une connexion, il est possible de l’avoir via Wi-Fi ou bien par câble LAN en mode téléviseur. La Switch est dotée de trois capteurs : un capteur de lumière, un accéléromètre et un gyroscope. Concernant l’autonomie, la capacité de 4 310 mAh de la batterie permet une utilisation moyenne de 4 h. Le temps de recharge de l’appareil est de 3 h.

La Joy-Con

Elle est divisée en deux parties, à savoir celle de gauche et celle de droite. Les spécificités suivantes sont identiques pour chacune d’elles : les dimensions qui sont de 1,4’’ x 1,12’’ x 4’’ (L x l x h), le poids de 45 g, la vibration, l’autonomie qui peut aller jusqu’à 20 h de jeu, la durée de recharge de 3 h et la connexion Bluetooth 3.0. Par contre, il y a des différences au niveau des touches.

En effet, sur celle de gauche, il y a les boutons directionnels, L (ZL et SL), la capture d’écran, l’éjection et SYNC alors que sur celle de droite, il y a les touches A, B, X, Y, R (ZR et SR), le bouton Home, le stick analogique avec un autre bouton d’éjection.

La Dragonne Joy-Con et support Joy-Con

Nintendo a prévu des dragonnes pour le mode multi-joueurs. Ils se fixent facilement sur la Joy-Con et permettent d’améliorer la prise en main. De plus, la manette étant très compacte, la dragonne apporte plus de sécurité pour éviter de la faire tomber durant les séances de jeux.

Le support Joy-Con est, quant à lui, conçu pour une utilisation en solo. Les deux parties de la manette viennent se fixer sur le support pour apporter plus de confort durant l’utilisation. La manette devient alors assez large et devient plus ergonomique.

Quelques jeux disponibles sur la console Nintendo Switch et les tarifs en 2019

Durant le premier semestre 2019, le tarif de la console Nintendo Switch oscille entre environ 300 et 350 €. Voici un tableau qui résume les principaux titres disponibles pour cette console et les tarifs approximatifs pendant cette même période :

Genre Titres Tarif approximatif
Kart Mario Kart 8 Deluxe 52,50 €
Plateforme Super Mario Odyssey 50 €
RPG (RPG) The Legend of Zelda : Breath of The Wild 55 €
Puzzle game Puyo Puyo Tetris 30 €
Foot FIFA 2019 45 €
Autre Sport Mario Tennis Aces 45 €
Gestion Stardew Valley 14 €
Aventure et Stratégie Pokémon: Let’s Go, Pikachu 46,50 €
Cuisine Overcooked 35 €
Jeu de société Monopoly Nintendo Switch 20 €
Baston Mortal Kombat 11 50 €
FPS (First Person Shooter) Wolfenstein Youngblood 40 €
Jeu de cartes Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution 35 €
Point’n Click The Walkind Dead: The Final Season : Episode 4 : Take Us Back 25 €
Rythme The Voice: La plus belle voix 50 €

Il faut donc prévoir un budget d’environ 25 à 60 € pour s’offrir un jeu sur la Nintendo Switch. C’est cette contrainte financière qui pousse les inconditionnels à vouloir « hacker » la console.

Hacker la Nintendo Switch

Qu’est-ce que le hacking ?

Différence entre hacking et cracking

Hacker un ordinateur ou autre appareil électronique désigne le fait d’entrer dans le système d’exploitation de ce dernier à des fins plus ou moins malveillantes.

Tutoriel hack Nintento Switch
Le hacking permet de pirater un système pour étendre la fonctionnalité d’un appareil.

C’est la même chose pour le « cracking » sauf qu’à la fin de la session de « hacking », les dossiers restent dans le support alors qu’un cracker va les détruire. On peut également les appeler des pirates informatiques.

Une autre différence réside dans le fait qu’un hacker peut également travailler dans un domaine pour détecter les éventuelles failles, aidant ainsi à y remédier alors que le pirate va voler des informations, espionner ou pire, atteindre une intention terroriste.

Le simple piratage dans un but de défi ou apprendre est généralement appelé hacking alors que la manipulation des appareils informatique impliquant le terrorisme, le chantage ou les manifestations politiques sont apparentés au cracking.

Les niveaux de hackers

Les hackers sont catégorisés en trois niveaux selon leurs compétences. En premier lieu vous avez les vrais débutants appelés des « newbies » ou des « noobs » (comme dans les jeux vidéo : MOBA ou FPS).

En second lieu vous avez les « Lamers » qui sont familiarisés aux termes techniques et connaissent les bases. Généralement, ce sont des groupes de personnes calées en informatique. Le « crew » ou groupe est le nom commun donné à leurs communautés.

Et en troisième lieu, il y a celui qui peut vraiment être appelé « hacker ». Ce dernier maîtrise totalement le sujet et n’aime pas se vanter de ses exploits. Il préfère rester dans la discrétion et l’anonymat.

Qu’en est-il sur le plan légal ?

Que prévoit la loi ?

Le hacking et le cracking sont considérés comme étant illégal, tel qu’il est prévu dans l’article 323-1 du Code Pénal.

Il faut ainsi savoir que le hacking d’un Nintendo Switch constitue une infraction. Autant que possible, il est conseillé de ne pas le pratiquer. D’autant plus qu’il est du devoir de chacun de veiller à récompenser les efforts fournis par les développeurs.

Il est aussi important de vous aviser que le fait de pirater une console constitue une exclusion de la garantie. D’ailleurs, il se pourrait qu’un malfonctionnement survienne après le hacking. Il faut par ailleurs souligner que vous ne serez pas à l’abri d’autres pirates qui pourront accéder facilement à vos données du fait que vous avez délibérément modifié la sécurité de votre système.

Hacker la Nintendo Switch

Avant de procéder aux étapes énoncées ci-dessous, nous vous mettons en garde par rapport au fait que vous serez responsables des conséquences que la démarche pourrait provoquer.

Les préparatifs

Afin de pouvoir hacker avec succès votre Nintendo Switch, il vous faut avoir la bonne console. C’est-à-dire les premières versions car ils sont plus faciles à pirater. En effet, une faille sur le boot ROM de ces appareils permettent d’accéder facilement dans le système. Cette faille s’appelle la « fusée gelée ». Il existe plus de 18 000 000 d’exemplaires du Nintendo Switch souffrant de ce défaut qui ont été vendus.

Pour ceux qui possèdent des versions ultérieures, il reste quand même des pistes à explorer. Bien que Nintendo ait pu corriger cette faille, les hackers ont toujours une longueur d’avance. Les étapes que nous vous montrons ici seront ainsi efficaces pour les consoles Nintendo Switch sorties avant juin 2018.

Le hacking de la Nintendo Switch n’est pas gratuit. Vous devez prévoir une somme d’environ 65 euros. Il vous faudra ensuite vous procurer une carte MicroSD d’une capacité d’au moins 128 Gb pour sauvegarder vos fichiers. Une carte de plus grande capacité sera nécessaire en fonction du nombre de jeux que vous souhaitez installer.

Il vous faut aussi ensuite acheter un module Xecuter SX Pro. Celui-ci contient un système d’exploitation : la SX OS. C’est un accessoire qui vient se brancher sur votre console afin de lancer un système d’exploitation capable de jouer des jeux piratés.

Tutoriel hack Nintento Switch
Pour le hacking il vous faut: un Nintendo Switch, le module SX Pro et une carte micro SD d’au moins 128 Go.

Tutoriel de hack

Premièrement, il faut formater votre carte mémoire au format exFAT. Ce format est obligatoire, car il permet de stocker des fichiers supérieurs à 4 Go. De plus, il permet une optimisation de votre carte SD pour pouvoir être lu convenablement par le module SX Pro.

Tutoriel hack Nintento Switch
Formater la carte au format ExFAT.

Il faut vous procurer votre système d’exploitation SX OS. Il est à noter qu’un module SX pro inclut une licence gratuite de SX OS. Vous pouvez le trouver sur https://sx.xecuter.com/download/. Les supports et les mises à jour seront gratuites pour ceux qui possèdent cette licence.

Tutoriel hack Nintento Switch
Télécharger SX OS.

Quand cette étape est effectuée, vous obtenez un fichier intitulé « Firmware » (définition : petit logiciel intégré dans un appareil). Il vous faudra alors le déplacer vers votre MicroSD par un simple « Copier – Coller ». Il faudra ensuite allumer le Wi-Fi de la Nintendo Switch avant de faire un appui long sur le bouton « Marche – Arrêt » afin de l’éteindre.

Insérez ensuite votre MicroSD dans la fente de la console prévue à cet effet. Faites attention à ne pas confondre le slot de carte mémoire et de disquette de jeu.  Ensuite, débranchez la Joy-Con droite.

L’étape suivante consiste à placer le dongle USB (nécessaire pour se protéger contre le piratage) sur le port USB-C et le RCM Jig sur la Joy-Con droite. La RCM Jig donne accès au mode récupération sur votre Nintendo Switch. Maintenant, faites un appui long sur le bouton « marche-arrêt » simultanément avec celui du volume +.

Tutoriel hack Nintento Switch
Brancher le module SX Pro et le Dongle Jig RCM pour hacker la Nintendo Switch.

À ce moment-là, deux options seront présentes sur l’écran de votre console : un logo et un menu SX. Choisissez le second et enlevez le dongle USB pour le remplacer par la Joy-Con.

Comment vous adonner aux jeux vidéo avec une Switch hackée ?

Copiez vos jeux dans la MicroSD pour y avoir accès facilement. En effet, il vous faudra passer par les dernières procédures de hack expliquées plus haut à chaque fois que vous changez de titre.

Tutoriel hack Nintento Switch
Lancez les jeux stockés dans votre carte SD en utilisant SX OS.

Il faut savoir qu’il existe deux formats de jeux que vous pouvez mettre dans votre MicroSD : ceux ayant une extension « .nsp » qui correspond au format de ceux fournis par Nintendo sur leur web-shop et ceux ayant une extension « .xci » qui est le format de la cartouche elle-même.  Si ce dernier est dit plus intéressant, c’est parce qu’il n’y a pas de danger de blocage (Wi-Fi activé ou non) même s’il faut monter le jeu après l’avoir trouvé dans l’album.

Par contre le format «.nsp » montre les jeux sur la page d’accueil. Vous aurez l’impression de ne pas jouer sur une console hackée du fait que les jeux seront comme ceux achetés sur la e-shop. Le seul hic à ce moment-là c’est que le bannissement est assuré. Cependant, il faut savoir que jouer en ligne via une console et des jeux crackés est impossible.

La Nintendo Switch est une console avant-gardiste en ce sens où elle combine console de salon et console portable dans un seul appareil compact. Même si la plateforme est performante, il ne faut pas oublier que les jeux ne sont pas vraiment accessibles, au niveau du coût. Ce problème pousse les gens à hacker leur Switch. Vous savez désormais comment vous y prendre… à vos risques et périls.

Laisser un commentaire

Fermer le menu