Google Home : comment vos enfants peuvent-ils en profiter ?

Google Home est le dispositif qui vous permet de profiter de toute la puissance du moteur de recherche Google dans un seul petit objet. Pas très grand, il est néanmoins très puissant et vous permettra de divertir les enfants. Ces petites têtes blondes peuvent donc bien profiter de ce nouveau gadget high-tech et passer à un autre niveau. Petit tour d’horizon de tout ce que permet cet objet très attendu.

Un objet simple à manipuler

Google Home sait se faire discretLe Google Home se veut un objet simple à comprendre et à prendre en main. On voit tout de suite que la firme californienne a mis le paquet sur l’intuitivité pour qu’il soit possible de l’utiliser dès le plus jeune âge. Et c’est un des buts de toute firme, familiariser le jeune public à ses objets afin qu’ils aient envie de les acheter quand ils seront grands.

Et pourtant, de nombreuses firmes commercialisent encore des objets connectés et des assistants virtuels assez compliqués. Ces derniers ne sont pas utilisables par les enfants, contrairement au Google Home.

De plus, l’installation de ce dernier est très simple, et chaque étape est expliquée dans une application dédiée. Impossible donc de vous perdre lors de la configuration.

Pour démarrer le Google Home, il suffit de le brancher sur une prise électrique. Ensuite, l’assistant d’installation vous aide pas à pas. Il vous accompagne. Mais pour cela, il faut lui donner les autorisations d’accès. Et c’est là que le bât  blesse. Que va faire Google des données qu’on lui donne ? Mais cela est un autre débat.

Sur votre Google Home, vous retrouvez toutes vos applications préférées, comme Spotify, des chaînes radio, Akinator, etc. A l’heure actuelle, le choix est encore limité, mais l’offre devrait s’étoffe rapidement.

Top 5 des choses pour divertir vos enfants

Une enceinte pour la musique

Le Google Home vous permet d’écouter de la musique et la radio, comme vous le voulez et où vous le voulez. A l’aide d’une simple commande vocale (oui, le Google Home possède la reconnaissance vocale), vous pouvez enclencher des titres sur votre application préférée. Que ce soit Spotify, Deezer, TuneIn ou encore Google Play Music. Bien sûr, il est possible de streamer de la musique directement depuis votre smartphone en passant par l’application dédiée, mais le but de l’enceinte ne s’arrête pas là. Sinon, le Google Home ne serait qu’une vulgaire enceinte transportable.

En fait, pour vous donner envie à vous et vos enfants, Google vous propose un abonnement gratuit de 3 mois à Google Musique lors de l’achat pour vous familiariser avec le produit. L’abonnement devient ensuite payant.

Il est également possible de passer sur des radios conventionnelles comme RTL, Europe 1 ou France Inter…

Grâce aux différentes playlists qu’il est possible de créer, vos enfants auront tout le loisir de s’amuser, de danser, de se divertir. Sans avoir jusqu’à créer des playlists avec ses propres morceaux, Spotify et d’autres apps possèdent leurs propres playlists avec les meilleurs morceaux de tels artistes ou de tels genres musicaux. De quoi ravir les plus jeunes sans devoir passer du temps à tout préparer.

Une réelle personnalisation

Depuis que la Google Home a débarqué sur le marché américain, l’équipement derrière son développement travaille d’arrache-pied à créer un outil qui vous comprend, mais aussi qui s’adapte. Cela veut dire que le Google Home essaie de s’adapter à votre prononciation et à votre accent. Et qu’il s’améliore avec le temps. Cela veut dire que des utilisateurs différents peuvent l’utiliser simultanément, sans que l’appareil Google n’y perde son latin.

De plus, au fil des données qu’il égrène et qu’il récolte, il est capable de vous offrir des actualités personnalisées, ainsi qu’à vos enfants.  Il ne retiendra pour vous que les informations les plus pertinentes.

Les easter eggs, ces fonctionnalités cachées

Malgré tout le sérieux que l’on doit à cet appareil de nouvelle génération, Google n’en a pas moins profiter pour glisser un nombre assez incroyables d’easter eggs… Des œufs de Pâques qui feront rire grands et petits en fonction des questions posées.

C’est une manie qu’ont les fabricants depuis les premières versions de Siri. A force de vouloir donner une apparence humaine à leur intelligence artificielle, les développeurs ont dû s’adapter à toute une série de situation cocasse.

Et quitte à s’en occuper, pourquoi ne pas rigoler un bon coup. C’est ainsi que sont nées ces fameuses fonctionnalités cachées

Il est évident que le Google Home ne pourra pas passer l’aspirateur, ne pourra pas faire la vaisselle et ne pourra pas évaluer l’élégance de votre nouvelle petite robe noire. Mais il n’en reste pas moins que plus d’un utilisateur a déjà posé cette question au Google Home. Attendez de voir les réponses préparées.

Vos enfants s’ennuient ? Pourquoi ne pas les divertir en leur faisant poser toutes sortes de questions. Ce sera l’occasion de voir jusqu’où peut aller le Google Home dans ses réponses. Petit aperçu de questions :

  • OK Google, chante une chanson

  • OK Google, parlez-moi de Siri

  • OK Google, dis-moi une blague

  • OK Google, quel est le sens de la vie ?

  • OK Google, je suis nu(e)

  • OK Google, qui est la plus belle ?

  • OK Google, quelles sont les trois lois de la robotique ?

  • OK Google, surprends-moi

  • OK Google, chante-moi joyeux anniversaire

Le contrôle des appareils connectés compatibles

Si vous possédez plusieurs appareils Google, le Google Home sera capable de les gérer tous ensemble. De quoi faciliter la vie de vos enfants qui n’auront plus à jongler avec plusieurs télécommandes, au risque de les dérégler ou de les laisser tomber par terre.

Grâce à votre voix, vous pouvez contrôler toutes les enceintes qui sont équipées d’un Chromecast Audio ou intégré.

Il en va de même avec votre téléviseur s’il est équipé d’un Chromecast ou que celui-ci est intégré.

A nouveau, le contenu disponible est assez maigre (quoique suffisant). Seuls Youtube et Netflix fonctionnent sur le Google Home. Mais prochainement, la firme californienne devrait rajouter du contenu pour étoffer son catalogue.

Enfin, mais cela ne concerne pas vraiment vos enfants, vous pouvez contrôler l’éclairage et les thermostats des appareils compatibles. Parmi les marques  compatibles : Philips, Nest, Wemo, LIFX ou encore Hue. Ici aussi, d’autres marques se rajouteront avec le temps.

Google Home, le nouvel ami des enfants

Google Home n’est pas sorti récemment, mais il est bon de retrouver quelque chose de connu. Google Home, c’est un puits de science. Tout ce qu’on lui demande, il peut le trouver. Grâce à son accès au moteur de recherche de la firme. Il peut vous donner toutes les informations que vous lui demandez, en tirant ses sources de sites de référence comme Wikipédia ou le Larousse. Il peut même reproduire les cris des animaux. De quoi épater vos enfants !

La qualité, un besoin nécessaire pour les enfants

Quoiqu’on en dise aujourd’hui, il faut qu’un appareil soit design et puisse se fondre dans le décor pour qu’il soit attractif. Et c’est le cas avec le Google Home. Un design épuré, des LED discrets, une face supérieure inclinée qui intègre un pavé tactile. Tout y est pour que cet objet s’accorde avec votre intérieur sans être tape  à l’œil.

La qualité du produit passe aussi par toutes les applications disponibles qu’on n’utilise jamais, mais qui sont quand même là. Peut-être y trouvera-t-on un nouvel intérêt. C’est le cas du minuteur, de l’alarme, du contrôle du contenu, etc.

Se divertir en toute sécurité

Enfant dans la maisonDepuis les récentes affaires, comme Cambridge Analytica, les gens sont de plus en plus frileux pour donner leurs informations personnelles. Et ont surtout peur de la manière dont ces informations seront réutilisées par la suite. Ici, Google insiste beaucoup sur le respect de la vie privée.

Il y a même un bouton qui permet de désactiver totalement les deux micros. L’intimité est donc protégée. De plus, l’application permet de contrôler les informations données et de voir ce qui en est fait. De quoi rassurer les plus sceptiques d’entre nous.

Et c’est pareil pour les enfants. Google accorde une grande importance aux enfants. C’est pour cela qu’ils ont prévu un paramétrage adaptatif pour que chaque parent puisse fixer les limites. Les enfants ont donc entre les mains un jouet bridé, sécurisé, avec lequel ils ne pourront pas faire n’importe quoi.

Pour pouvoir contrôler ce que vos enfants regardent, il faut leur créer un compte Google enfant de moins de 13 ans. Il suffit ensuite de configurer le Google Home pour que ce dernier associe le compte mineur à la reconnaissance vocale. Pour cela, l’enfant doit parler à l’Assistant. Une fois cette étape franchie, le Google Home reconnaîtra la voix et empêchera les informations auxquelles il n’a pas le droit d’accéder de passer. C’est le principe du filtre.

Laisser un commentaire

Fermer le menu