Depuis 2 mois, Alder Lake permet l’exploitation de la DDR5 pour une large base d’utilisateurs. Mais, dans la réalité, tout n’est pas aussi simple. En effet, deux grands problèmes se posent.

Tout d’abord, comme bien des produits, la DDR5 est devenue une denrée rare. Il faut se lever tôt pour trouver un revendeur qui en possède un stock. Comme toujours, il y a une ruée sur ce type de nouveaux produits, ce qui crée une pénurie pour plusieurs mois et un flux tendu entre offre effective et réelle demande.

Ensuite, la DDR5, comme toute nouvelle technologie, est plus chère que la « bonne vieille » DDR4. Qui plus est, la DDR4 n’est pas subitement devenue obsolète. Elle fonctionne encore très bien, et d’aucuns aimerait qu’elle prolonge encore un peu son existence.

La DDR5 arrive, mais elle est rapidement en rupture de stock

C’est pour répondre à ces besoins qu’Asus planche actuellement sur un convertisseur, une sorte d’adaptateur qui permette de brancher de la DDR4 sur une carte mère DDR5. L’achat d’une carte mère DDR5 n’impliquerait alors plus d’acheter des barrettes en DDR5 également. Surtout si elles sont introuvables !

Certes, l’adaptateur que propose Asus n’en est encore qu’au stade du prototype, mais il y a de l’espoir ! L’adaptateur fonctionne comme celui que l’on connaît pour une prise. Il se fixe sur le slot de la DDR5 et on branche la DDR4 dessus. Il se charge alors de traduire les informations. Dans les faits, c’est un peu plus complexe, mais le principe y est !

Si ce prototype est le bienvenu et peut réconforter quelques inquiets, on mettra tout de même en doute son utilité. D’une part, la hauteur de la barrette augmente. Un point bloquant pour les tours compactes. D’autre part, des cartes mères DDR4 existantes font tout aussi bien le boulot (la B660, par exemple) que des DDR5…

A lire également :  Orange, un réseau internet de qualité

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)