C’est l’une des grosses sorties attendues dans les prochaines semaines. Rebellion doit sortir son nouvel opus de Sniper Elite, avec le toujours aussi téméraire Karl Fairburne. Une sortie qui est prévue le 26 mai et qui devrait faire un carton d’entrée de jeu, sachant que le jeu est déjà en préco sur toutes les plateformes !

Clairement, on ne change pas une équipe qui gagne et Sniper Elite, c’est un peu le gros lot du studio Rebellion depuis des années. La vache à lait dirait certains, déçus par la saga Nazi Zombie Army ! Mais qu’à cela ne tienne, avec ce nouveau titre, on devrait facilement oublier tout cela.

Pour ces nouvelles aventures, Karl Fairbune débarque en France, toujours à la recherche des Nazis. Cette fois-ci, il participe à une opération secrète des US Rangers qui doit affaiblir les défenses allemandes sur les côtes bretonnes, en vue du débarquement allié. Le titre prend donc place avant les autres, sans pour autant renier ses origines. Direction donc la Bretagne, et notamment le Mont-Saint-Michel, ce qui devrait nous offrir un joli dépaysement après les combats contre l’Afrika Korps et les fascistes italiens.

Ainsi, on retrouve la fameuse kill cam, qui devient limite lassante à la longue. Mais la mécanique de tir semble bien au rendez-vous, d’autant plus que l’environnement a été amélioré pour le rendre plus interactif. Il sera, par exemple, possible de faire tomber davantage d’objets pour distraire l’ennemi. Pour le reste, le corps-à-corps, l’infiltration, tout reste dans le même ton.

Et puis, il reste les graphismes. Il n’y a franchement rien à reprocher lorsqu’on voit les premières images du jeu. Même s’il faudra le mettre à l’essai pour vraiment juger des améliorations.

A lire également :  La Chine compte interdire les chaînes d’information privées

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)