Vous êtes un passionné de jeux vidéo et souhaitez redécouvrir les titres qui ont marqué votre jeunesse ? Le rétrogaming est fait pour vous ! Grâce à Linux, il n’a jamais été aussi simple de faire revivre vos anciennes consoles et leurs jeux mythiques. Dans cet article, nous vous présentons les différentes étapes pour vous initier au rétrogaming sur Linux en toute simplicité.

Les distributions Linux dédiées au rétrogaming

Plusieurs distributions Linux ont été spécialement conçues pour faciliter le rétrogaming. Elles embarquent directement tous les émulateurs nécessaires ainsi que de nombreuses fonctionnalités pour profiter pleinement de vos jeux préférés. Parmi les plus populaires, on retrouve notamment :

  • Retropie : cette distribution est la référence pour le rétrogaming. Elle permet d’émuler une large gamme de consoles et ordinateurs, et offre une interface utilisateur agréable et intuitive. Retropie est également très personnalisable grâce à sa communauté active.
  • Recalbox : alternative à Retropie, Recalbox se distingue par sa simplicité d’utilisation et son installation rapide. La distribution propose également un catalogue de jeux libres et gratuits pour commencer à jouer sans attendre.
  • Batocera.Linux : cette distribution se veut encore plus accessible que les précédentes, avec un système “plug and play” où il suffit de brancher un support USB pour lancer les jeux. Elle est compatible avec une large variété de matériel, y compris les mini-PC Raspberry Pi.

Il convient de noter que ces distributions sont généralement compatibles avec divers types de matériel (PC classiques, mini-ordinateurs tels que le Raspberry Pi, consoles modifiées…), ce qui vous laisse la liberté de choisir la plateforme qui correspond le mieux à vos besoins et votre budget.

Comment installer une distribution dédiée au rétrogaming ?

llinux jeux

Installer une distribution Linux spécialisée dans le rétrogaming est un processus assez simple, même pour les utilisateurs novices. Voici les étapes clés :

  1. Téléchargez l’image disque de la distribution choisie (Retropie, Recalbox, Batocera.Linux…) depuis leur site officiel.
  2. Créez une clé USB bootable ou un disque dur externe contenant l’image disque. Des logiciels gratuits tels que Balena Etcher peuvent vous aider dans cette démarche.
  3. Insérez la clé USB ou le disque dur externe sur le matériel de votre choix (ordinateur, Raspberry Pi…) et démarrez-le en mode “boot” afin de charger la distribution.
  4. Suivez les instructions à l’écran pour finaliser l’installation et configurer la distribution selon vos préférences.

Une fois l’installation terminée, vous aurez accès à l’interface de la distribution, qui vous permettra de naviguer entre les différents émulateurs et jeux disponibles.

La légalité du rétrogaming : à quoi faut-il faire attention ?

Si le rétrogaming est une activité passionnante, il convient de rester attentif aux questions de légalité. En effet, l’utilisation d’émulateurs et de ROMs (copies numériques des jeux originaux) peut poser des problèmes de droits d’auteur. Voici quelques conseils pour profiter du rétrogaming en toute légalité :

  • Privilégiez les jeux libres et gratuits : certaines distributions telles que Recalbox proposent un catalogue de jeux libres et gratuits, qui ne posent aucun problème légal. Vous pouvez ainsi vous adonner au rétrogaming sans crainte.
  • Achetez les jeux originaux : si vous souhaitez jouer à des jeux non-libres, assurez-vous de posséder l’original (cartouche ou CD). Cela vous permettra de justifier la détention de la ROM correspondante et de respecter les droits d’auteur.
  • Évitez le partage de ROMs : partager des ROMs avec d’autres personnes constitue une infraction aux droits d’auteur et peut entraîner des poursuites. Gardez vos copies numériques pour votre usage personnel uniquement.

Où trouver des ROMs légales ?

Il existe plusieurs moyens de se procurer des ROMs de manière légale :

  • Certains éditeurs mettent à disposition gratuitement les ROMs de leurs anciens jeux sur leurs sites officiels.
  • Des sites spécialisés vendent des ROMs sous licence, vous assurant ainsi de respecter la légalité.
  • Enfin, si vous possédez les jeux originaux, il est possible de créer vous-même les ROMs à l’aide d’un matériel spécifique (dumper) et de logiciels dédiés.

Configurer vos manettes et périphériques

Pour profiter pleinement du rétrogaming, il est essentiel de disposer d’une manette adaptée. La plupart des distributions permettent d’utiliser des manettes USB ou Bluetooth, qu’il s’agisse de modèles génériques ou de répliques d’anciennes manettes de consoles.

La configuration des manettes se fait généralement via l’interface de la distribution choisie. Vous pourrez ainsi attribuer les boutons et fonctionnalités de chaque manette en fonction de l’émulateur utilisé. Certains modèles de manettes sont reconnus automatiquement, tandis que d’autres nécessitent une configuration manuelle.

En suivant ces conseils et en prenant le temps de bien configurer votre système, vous pourrez profiter pleinement de vos jeux vidéo rétro préférés sur Linux. Alors n’hésitez plus, lancez-vous dans l’aventure du rétrogaming !

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:RétroGaming

Hary

Papa de 2 enfants, j'ai toujours été geek dans l'âme : de ma première console (une NES avec Batman ^^) à mon école d'ingénieur en informatique, je n'ai pas changé. Le Gros Blog est mon espace d'expression pour partager avec vous sur ce domaine qui me passionne. On y parle web, nouvelles technologique, dernier gadget à la mode et .. jeux vidéos bien sûr, car je reste un gamer !