Overwatch 2, c’est un peu le titre de la rentrée que tout le monde attendait. Il faut dire qu’il était annoncé depuis longtemps et devait redonner un coup de boost au genre. Exit donc les battle royales en vogue du moment…

Avant toute chose, il faut souligner qu’Overwatch 2 n’amène pas une révolution au niveau du style de jeu et de son contenu. Pour ceux qui ont bien poncé le premier opus, beaucoup de matériel sera identique. Un peu comme l’avait fait Killing Floor à son époque (dans un autre style évidemment).

Cela étant, il ne faut surtout pas condamner le titre pour ceci. D’autant plus que cela ne gêne pas grand-monde dans le petit monde des gamers.

Overwatch 2 est là et commence fort !

Si on retrouve des personnages qu’on a bien aimé (Tracer, Soldier :76, le cochon, etc.), il y en a d’autres qui débarquent. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles compétences et surtout les réponses qu’ils apportent. Il faudra tout de même avouer que certains persos sont un peu trop OP et qu’il faudra un nerf ou une balance à un moment donné.

A côté de cela, il y a bien sûr les maps. Là aussi, il y a du neuf pour le plus grand plaisir des fans d’OW. Quant aux primo-arrivants sur le jeu, ils auront énormément à découvrir.

Notons également l’existence du Battle Pass. Contrairement à ce que d’autres jeux proposent – Apex Legends – Overwatch 2 ne permet pas de s’offrir « gratuitement » le Battle Pass si on remplit toutes les missions et défis. C’est sans doute là ce qu’on pourrait vraiment lui reprocher… D’un autre côté, les développeurs doivent bien boucler leur fin de mois…

A lire également :  Make-A-Video, le nouveau produit de Meta

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)