La franchise Ghost Recon est l’une des plus importantes du monde du jeu vidéo. Pour Ubisoft qui en détient la licence, c’est une véritable vache à lait, au même titre qu’Assassin’s Creed. Il y a peu, le studio avait lancé une vente de NFT liée au jeu, mais il semble que le résultat n’est pas celui escompté !

En effet, Ubisoft n’a récolté que 445,49 Tezos, la cryptomonniae liée au jeu. Transposé en monnaie fiduciaire, cela représente tout juste 2.000 euros, ce qui doit être très loin de ce qu’espérait la firme. Certes, il y aura eu toute la campagne de comm’ autour de cette vente de NFT, mais la réponse des joueurs est claire. Pas de NFT dans nos jeux. Du moins, dans celui-ci. Cette info recoupe une autre, celle du chef de projet d’Apex Legends qui avançait la vente de 15 NFT Ghost Recon.

La vente de NFT liés à Ghost Recon Breakpoint a fait un flop

Le fait est que la vente de NFT est une source de revenus pour les studios, développeurs, etc. mais cela implique également que les joueurs déboursent de l’argent. Or, à force de faire payer les jeux au prix fort, d’ajouter des DLC à tout-va et de faire payer la moindre skin, il est normal que la coupe soit pleine à un moment.

Cela dit, à la décharge d’Ubisoft, tout le monde veut en être, de la course au NFT. L’Epic Game Store vient d’accepter les jeux avec NFT, même si cela marque une certaine évolution dans leur politique. Des grandes marques comme Adidas et Nike en sont également. Seul Steam va dans le sens inverse, en retirant de son catalogue ce type de jeux.

A lire également :  Il sera bientôt plus facile de supprimer les posts de Facebook

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire