Il y a quelques années, les grands studios ont décidé de sortir du giron de Steam. La plateforme avait une sorte de monopole que n’appréciait pas du tout les grosses écuries du jeu vidéo. Il faut dire que Steam fait son beurre en proposant des jeux à l’achat sans rien développer depuis des années, via Valve.

Du coup, on a vu la plateforme d’Ubisoft prendre son envol, idem pour EA Games ou encore Bethesda qui ont créé leur propre launcher. Enfin, des stores alternatifs sont parvenus à s’imposer. Tel l’Epic Games Store.

Mais voilà, créer un launcher est une chose. Le faire vivre et l’entretenir en est une autre. Il faut croire que pour Bethesda, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Il a, en effet, été décidé de mettre fin au launcher.

Adieu joli Launcher de Bethesda, tu nous manqueras (ou pas)

Cette décision prend forcément les gamers en otage. Bon, admettons que le launcher ne disposait que de quelques titres, mais tout de même, c’est dommage. Parmi les titres en question, on dénombrait le maigre Wolfenstein Young Blood et Rage 2, entre autres.

Pour que les joueurs ne se retrouvent pas sans accès à leurs titres, Bethesda permet de transférer ces titres vers Steam. Pour cela, il suffit de se connecter au site de Bethesda et de lier son compte Steam. Le transfert se fait automatiquement. Quelques secondes plus tard, on retrouve bien les jeux en question dans sa bibliothèque Steam.

Il ne restera plus qu’à désinstaller ce launcher qui n’aura jamais vraiment percé.

Cette mésaventure doit nous rappeler à tous, gamers, que la chute d’un service de ce type peut entraîner la disparition pure et simple de sa bibliothèque de jeux et que personne n’est à l’abri !

A lire également :  La Chine compte interdire les chaînes d’information privées

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)