La Chine a récemment pris une série de mesures drastiques pour limiter le temps de jeu en ligne des enfants chinois.

La nouvelle règle s’applique du lundi au jeudi à tous les enfants en Chine. Il est interdit de jouer en ligne durant ces jours et seule une heure de jeu est permise les 3 autres jours de la semaine. Soit, au total, 3 heures par semaine. La mesure vise, selon les autorités, à protéger la santé mentale et physique des enfants.

Une mesure qui ne convainc pas tout le monde dans l’Empire du Milieu. En effet, de nombreuses familles, une majorité même, inscrivent leurs enfants à des activités, comme le sport ou de la musique. Seule une minorité d’enfants sont réellement accrocs aux jeux vidéo. Pour ces personnes, c’est avant tout aux familles de prendre des mesures et non pas à l’Etat chinois.

La Chine durcit le ton contre le gaming chez les jeunes

Cependant, la Chine, qui compte quelque 700 millions de joueurs, se bat également contre les dérives du système. Les dirigeants même d’opium spirituel quand on en vient à parler des activités vidéoludiques. A cela s’ajoute encore d’autres règles strictes comme l’inscription à un programme anti-addiction, etc.

D’ailleurs, cette offensive contre les jeux vidéo s’inscrit dans un programme plus vaste. Et il semble que l’industrie vidéoludique soit plutôt un bouc émissaire. En effet, les classes moyennes commencent à se plaindre du niveau des ultra-riches.

Pour éviter toute contestation, le gouvernement a donc décidé de durcir la vis avec les ultrariches pour contenter le reste de la population. Et, interdire purement et simplement les jeux vidéo certains jours peut se voir comme une manière d’imposer son autorité à tout un peuple.

A lire également :  Windows 10 : un nouveau design pour fêter 1 milliard d’utilisateurs

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire