Il n’y a pas beaucoup de jeu qui rassemble des millions de joueurs autour de sa sortie chaque année. FIFA est l’une des licences sacrées du gaming et EA Sports l’a bien compris. Pour sa version 2022, les mises à jour sont là, mais ce n’est pas une révolution pour autant.

LA grande nouveauté avancée par EA Sports, c’est sa nouvelle technologie appelée Hypermotion. L’éditeur de jeu en a maintes fois parlé et apporte un véritable plus à cette édition.

L’Hypermotion doit offrir de nouvelles animations. 4.000, c’est le chiffre annoncé et visuellement on le verra. Totuefois, ce n’est pas la « révolution » annoncée, le marketing est sans doute passé par là avant la conférence de presse.

FIFA 22, quelques nouveautés et améliorations et des bugs encore présents.

Du côté du gameplay, il n’y a pas grand-chose à redire. On retrouve, en substance, ce qu’on avait eu en 2021, même si quelques touches ont été apportées ici et là. C’est le cas pour les gardiens, par exemple. Ou encore la physique du ballon. Cependant, pour le reste du terrain, la valeur individuelle des joueurs est encore bien trop ressentie.

En fait, peut-être ressent-on les limites du moteur, Frostbite. Il est utilisé depuis 2017 et développé depuis 10 ans à présent. Serait-ce l’heure de passer à un nouveau moteur ? La question est posée.

On ne dénigrera pas les grosses compétitions qui gardent toute leur saveur, grâce notamment aux commentaires.

Mais ce qui nous plait peut-être le plus c’est la remise au goût du jour de la Carrière qui permet de créer son propre club avec son stade, son budget et ses propres joueurs aux noms fictifs. Chose qui nous rappellera l’ancienne rivalité entre PES et FIFA…

A lire également :  Chaise Gamer IntimaTe WM Heart Racing : Notre test, notre avis

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire