You are currently viewing Crypto-monnaies : régulations et utilisations dans les pays hispanophones
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Crypto

Les cryptomonnaies, également connues sous le nom de monnaies virtuelles ou numériques, ont gagné du terrain ces dernières années dans le monde entier. Ces formes de monnaie décentralisées offrent des possibilités intéressantes pour les transactions financières à grande échelle ou au quotidien ainsi que les investissements et même l’innovation technologique. Regardons de plus près quelles sont les réglementations en vigueur et l’utilisation des crypto-monnaies dans les pays hispanophones.

L’Espagne : un environnement réglementaire favorable

L’Espagne est l’un des pays hispanophones les plus en avance en matière de réglementation des crypto-monnaies. En mai 2021, le gouvernement espagnol a approuvé un projet de loi sur les services de monnaies et actifs numériques. Cette législation vise à offrir une sécurité juridique et une protection accrue aux utilisateurs de monnaies virtuelles tout en favorisant l’innovation dans ce secteur. 

De nombreux échanges commerciaux et financiers avec l’Amérique Latine a poussé l’Espagne a favorisé l’utilisation de cette monnaie unique, à l’image de l’Euro pour les pays de l’Union Européenne. Il n’y a pas que cela, l’Espagne autorise aussi l’utilisation des monnaies virtuelles dans de nombreux domaines : les cryptomonnaies se retrouvent également sur Dr Apuestas, une plateforme de jeux de casino et paris sportifs en ligne, pour apporter toute l’assurance au joueur que les paiements de ses parties sont bien sécurisées. L’Espagne prévoit également la mise en place d’un registre obligatoire pour les prestataires de services de crypto-monnaies.

Du côté du Mexique : une approche progressive

Le Mexique est l’un des pays le plus sur le devant de la scène commerciale internationale quand il s’agit de l’Amérique Latine. Ce pays d’Amérique Centrale a des accords avec les USA et le Canada grâce à l’ALENA (Accord de Libre Échange économique Nord-Américain) et la Banque du Mexique a émis des directives pour encadrer les opérations avec les actifs virtuels. Ces directives visent à prévenir le blanchiment d’argent et à garantir la stabilité financière tout en permettant le développement de l’innovation dans le secteur des crypto-monnaies.

bitcoin et réglementation en amérique latine

L’Argentine : une adoption croissante malgré les défis économiques

L’Argentine est connue comme étant “le pays le plus européen d’Amérique Latine”, forte d’une grande immigration européenne pendant des siècles, ce qui favorise les échanges avec le reste du monde occidental. Faisant néanmoins face à des défis économiques majeurs, notamment l’inflation et les restrictions sur les devises étrangères et en raison de ces difficultés, de plus en plus de personnes se tournent vers les crypto-monnaies comme moyen de protection de la valeur de leurs actifs. Bien que la réglementation en Argentine ne soit pas encore clairement définie, le gouvernement a pris des mesures pour encourager l’innovation dans le secteur des cryptomonnaies et l’utilisation de la technologie de la blockchain.D’autres pays, notamment en Asie, se penchent également sur la question d’une monnaie virtuelle unique afin de promouvoir le libre échange des flux financiers et commerciaux. Cet article vous apportera plus d’informations à ce sujet : L’Asie peut-elle adopter une crypto-monnaie unique ?

Latam Coin une nouvelle crypto en Amérique latine

À la lumière de l’adoption historique du Bitcoin comme monnaie légale au Salvador, de nombreux pays d’Amérique latine s’intéressent aux crypto-monnaies. Une entreprise de technologie financière a conçu une solution pouvant répondre aux besoins des 26 pays de la région, en mettant l’accent sur les économies en difficulté, comme c’est le cas pour le Venezuela. Latam coin, une crypto-monnaie portant le nom de son organisation fondatrice, est présentée comme une solution innovante conçue pour faire face aux crises financières et favoriser la croissance économique.

Cette technologie accélérera les transferts d’actifs transfrontaliers, garantira des transactions transparentes et sécurisées et luttera contre les problèmes liés à la déflation tout en offrant une facilité d’utilisation aux particuliers et aux entreprises.

Latam Coin s’adresse à l’ensemble de l’Amérique latine

Contrairement à d’autres monnaies virtuelles, les Latam Coins sont spécialement conçus pour les 600 millions de personnes travaillant et vivant dans les pays d’Amérique latine. L’actif proposé sera une monnaie commune pour tous les pays de la région : “Le Latam Coin sera la crypto-monnaie commune pour l’Amérique latine et tous les pays participants profiteront de ses avantages.” La région recèle un potentiel de croissance unique et le Protocole Latam Coin entend offrir « l’opportunité aux pays confrontés à des crises financières d’avoir une alternative à leurs monnaies locales ».

Latam est construit sur la Binance Smart Chain (BSC) et offrira une interopérabilité entre différentes chaînes ainsi qu’un accès rapide à un service de conversion en devise locale.

Les utilisateurs doivent créer un portefeuille virtuel avec Binance et Metamask, puis acheter des pièces BNB. Suite à cela, ils peuvent visiter PancakeSwap, un échange décentralisé (DEX), et connecter leurs portefeuilles pour échanger leur BNB contre des Latam Coin.

En plus d’offrir des services pour numériser les économies en Amérique latine, le Latam Coin Protocol supervisera également une fondation qui travaillerait pour le développement social dans la région. L’organisation caritative a défini l’éducation, la santé et le bien-être, la sécurité familiale et la protection des animaux comme ses principaux intérêts. 

La Fondation Latam Coin invite actuellement des volontaires pour ses différents programmes. Il espère utiliser son réseau pour connecter des personnes de différents pays de la région avec des opportunités de partenariat les unes avec les autres.

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)