Il existe beaucoup de services de chat en ligne. Chatroulette en fait partie. Mais il diffère par son mode de fonctionnement et le public qu’il attire. A mi-chemin entre la discussion en ligne et le site de rencontre, Chatroulette a beaucoup fait parler de lui à sa création, il y a quelques années. A tel point que Max Boublil s’était fendu d’une parodie à ce sujet, qui avait d’ailleurs fait un carton. Dans cet article, nous revenons sur ce qu’est Chatroulette, ce que le site propose, mais aussi sur ce qu’en pense ses utilisateurs. En bien comme en moins bien !

Chatroulette, c’est quoi ?

Chatroulette est un service de discussion instantanée en ligne qui a  révolutionner le marché il y a quelques années. En effet, le mécanisme de fonctionnement était bien différents des messenger qu’on connaissait à l’époque. Ici, l’aléatoire a pris le pas sur le forum généralisé et un réel aspect « rencontre » s’est mis en place.

roulette-casino
Le principe de chatroulette repose sur le principe aléatoire de la roulette entre les utilisateurs

Chatroulette est un mot qui est issu de la combinaison de deux autres mots. A savoir, Chat et roulette. Le « Chat », ou « tchat », c’est le mécanisme de discussion en ligne. La « roulette » indique le système aléatoire qui est mis en place pour générer les conversations. Un peu comme la roulette au casino ou la roulette russe… On ne sait pas ce qui va sortir, et plus précisément ici, ce qui va apparaître à l’écran.

Chatroulette est donc une messagerie instantanée où l’on ne connaît pas (encore) son interlocuteur et dont on ne connaît pas non plus le suivant.

Chatroulette n’est donc en aucun cas une messagerie sur laquelle on s’inscrit pour discuter avec ses amis. On est là pour faire des rencontres et discuter avec des inconnus. Ce qui a du bon, et du moins bon

Quel est l’objectif de Chatroulette ?

L’objectif de Chatroulette était, en premier lieu, de mettre en relation des gens qui ne se connaissent pas afin qu’ils échangent et partagent en direct et apprennent à se connaître.

Le concept a de quoi séduire, et de quoi en séduire plus d’un. En effet, qui ne rêve pas de discuter avec un Péruvien au sujet du Machu Pichu, avec un Japonais à propos de la gastronomie locale, ou encore avec un Égyptien passionné d’histoire. Le tout, en faisant nous-mêmes l’inventaire de ce que l’on sait sur la France, sa gastronomie, son histoire, etc. L’échange de culture, le mélange est tout à fait intéressant et répond à une mondialisation qui met de plus en plus souvent des gens d’horizons différents en relation.

Toujours dans cette veine, cela apporte un réel plus à celui qui veut développer sa connaissance des langues, puisqu’il est tout à fait possible d’échanger dans la langue de son choix, avec l’utilisateur de son choix. Et puis, parler espagnol ou anglais avec un native speaker, c’est toujours mieux que de parler avec son prof de langue !

Pour les jeunes qui sont familiers avec Erasmus, le programme européen d’échange d’étudiants, Chatroulette est en quelque sorte sa version digitale. Permettant à l’utilisateur de se plonger à 100 % dans une culture différente le temps d’une connexion internet.

Le succès est donc tout tracé pour ce service en ligne. Mais, car il y en a toujours un, un autre type de population a également élu domicile sur Chatroulette, profitant de la facilité des rencontres et la possibilités de les zapper facilement. Ce qui entache quelque peu la valeur ajoutée du site.

chatroulette-discussion
Chatroulette permet une discussion instantanée, en live et par webcam

Le côté sombre de Chatroulette

Comme nous venons de le dire, Chatroulette a drainé une population moins encline à l’apprentissage. Et cela entache le site et sa réputation. D’ailleurs, c’est ce côté plus sombre de l’histoire que de nombreuses personnes retiennent.

En effet, le principe de rencontre étant totalement aléatoire, on ne risque pas de tomber sur quelqu’un qu’on connaît. Et c’est pour cette raison que de nombreuses personnes s’y adonnent à de l’exhibitionnisme, à de la drague ou autre. Comme il n’y a pas de filtre, ni de groupe, tout un chacun peut mettre ce qu’il veut comme photo de profil, ou se montrer comme il le souhaite à la webcam.

C’est bien évidemment à ce moment-là que les pervers choisissent de s’y afficher nus, choquant plus d’un internaute.

A l’heure actuelle, il est difficile de ne pas tomber sur ce genre de personnes lors d’une session. Surtout que le côté aléatoire fonctionne dans les deux sens. Vous pouvez zapper quelqu’un, mais il le peut également. Vous avez donc de nombreuses personnes qui sont là pour vous mater, et si vous ne plaisez pas, vous êtes zappé. Ou si vous n’êtes pas intéressé par du sexe virtuel, vous êtes zappé. Ou si vous n’êtes pas dénudé, vous êtes zappé.

En bref, le côté voyeurisme, exhibitionnisme, sexuel a bien pris le pas sur l’objectif premier.

Chatroulette, une galaxie de sites

Au vu de l’effervescence qu’a créé le site Chatroulette, il existe à présent de nombreux autres sites sur le marché, tous ayant le même principe, et plus ou moins les mêmes avantages et inconvénients.

Le premier inconvénient d’un Français sera celui de la langue, même si, comme nous l’avons expliqué plus haut, il faut pouvoir dépasser cette barrière. C’est ainsi que sont apparus des Chatroulettes francophones spécialement dédiés à la population francophone. Et il en va de même à l’étranger, avec une prédominance des sites anglophones qui dominent le marché. En voici d’ailleurs quelques-uns, de ces concurrents.

Wizzcam : Wizzcam est la version française de Chatroulette. Le site permet de faire des rencontres (en français). Mais ici, la rencontre n’est pas si aléatoire, car il faut définir le genre de rencontre voulue. Pour l’utilisateur qui ne veut pas tomber sur un pervers, c’est une option très pratique.

Omegle : Omegle est un site de chatroulette encore plus dur. En effet, si on rencontre certains cas spéciaux sur Chatroulette, Omegle, lui, en a encore bien plus. Ce n’est donc pas nécessairement un site de chat, mais plus de drague et autres.

Wocchat : Wocchat se veut mieux modérer. On tombe donc moins souvent sur des personnes avec un profil sexuel. Sur ce site, contrairement à son prédécesseur, la discussion avec des inconnus se fait sans problème.

Airtime : Le site fonctionne en connexion avec Facebook (obligatoire), ce qui enlève une bonne part de mystère. Sa principale caractéristique est d’avoir une fonction « j’aime ».

Tinychat : pour supprimer le problème des photos et des cams de pervers, le site s’est principalement axé sur la discussion par message. On est plutôt sur du messenger que du Chatroulette. Mais le concept de randomisation est tout de même intégré puisque l’utilisateur est versé aléatoirement dans un salon de discussion et qu’il peut en sortir quand il le souhaite.

Duocam : Comme son nom l’indique, ce sont deux cams qui se connectent. Comme sur Chatroulette. Particularité ? C’est un site principalement utilisé par les Européens et qui se veut moins salace que Chatroulette. En outre, on apprécie l’absence de publicité sur Duocam, contrairement à d’autres sites ainsi qu’une facilité d’utilisation accrue.

Zupyo : Zupyo est également un système de messagerie où la modération est absente. Le site est tellement impopulaire que cela finit par jouer en faveur de la personne de bonne foi, les pervers étant parti. Ce qui est intéressant, c’est le système de compatibilité des personnes par mots-clés et centre d’intérêt. On peut donc rencontrer des gens qui partagent les mêmes passions que soi.

chatroulette-utilisateur-bizarre
Sur Chatroulette, on trouve des utilisateurs sérieux, mais aussi pas mal de personnes plus « atypiques »

Comment utiliser Chatroulette

Pour pouvoir utiliser Chatroulette, vous aurez besoin d’une webcam. En effet, Chatroulette est un service de chat vidéo. Sans équipement, on s’ennuie très vite, et on perd la saveur du site.

Aussi, pour discuter et profiter de votre moment, votre webcam doit être opérationnelle (avec les dernières mises à jour Flash, etc.) Et vous devez avoir un casque microphone ou un micro et des haut-parleurs d’ouverts afin de pouvoir capter le son de votre voix et de rendre celui de votre correspondant. Mais si vous ne possédez pas ce matériel et que vous ne voulez pas investir dans une cam ou un casque micro, il est également possible de discuter par écrit, via un système de messagerie. Notez que beaucoup de personnes vous zapperont en appuyant sur le bouton « next », car elles n’auront pas envie d’écrire.

Pour pouvoir utiliser Chatroulette, vous êtes obligé de créer un compte. ce n’était pas le cas auparavant, mais aujourd’hui, c’est obligatoire afin d’empêcher certaines pratiques douteuses ou malhonnêtes. Pour autant, ce n’est pas compliqué d’ouvrir un compte puisque cela n’exige qu’un nom d’utilisateur, une adresse mail et un mot de passe. Le compte se crée via le bouton « Start » en haut à gauche de la fenêtre.

Pour commencer à discuter, il suffit d’allumer sa webcam (la tester accessoirement) et d’appuyer sur le bouton de démarrage. A ce moment-là, Chatroulette branche votre webcam avec celle d’un autre utilisateur choisi aléatoirement.

Il vous suffit alors de discuter en live avec la personne. Et selon le principe de chatroulette, si votre interlocuteur ne vous plaît pas, il vous suffit d’utiliser le bouton « next ». La séance vidéo prend immédiatement fin. Et une autre démarre avec un autre utilisateur aléatoirement choisi.

Comme on ne sait jamais sur quoi on tombe, mieux vaut garder le curseur de la souris à proximité du bouton « next ». Mais sachez une chose, il n’y a pas de retour en arrière. Si vous avez un remords, vous ne pourrez plus jamais retrouver votre ancien correspondant.

Cependant, si vous tombez sur du contenu choquant, agressif, dangereux, vous pouvez cliquer sur le bouton « report & next ». Cela envie un message aux modérateurs qui analysent ensuite le contenu de la discussion et peuvent bloquer l’utilisateur pour le pénaliser.

eport-next-bouton-chatroulette
Certaines discussions tournent mal, un bouton de Report est disponible afin de signaler les utilisateurs dangereux aux modérateurs.

Quel est l’avis des utilisateurs ?

Nous vous fournissons ci-dessous quelques avis sur Chatroulette, afin de vous donner un bon aperçu de l’expérience des utilisateurs et de ce qu’ils ont vécu sur Chatroulette.

j’ai testé Chatroulette juste pour testé. Je vouslais voir ce que c’était. j’y suis resté 15 minutes et après je suis aprti. Ce n’est pas un truc qui m’intérese. Y a trop de mecs qui se branlent face à la caméra pour moi. Et il faut se lever tôt pour voir une fille. En fait, c’est quasi que des mecs qui essaient de draguer. Très peu pour moi. Je préfère la drague en vrai.

Tof’86

On y voit plus de mecs qui se branlent que de nanas qui s’exhibent où baisent. Il m’est quand même arrivé (pas souvent) de parler avec des gonzesses. J’ai fait du sexe avec une mexicaine, et après avoir échangé nos mails, je corresponds maintenant avec deux jeunes étudiantes moscovites. Mais c’est pas évident, chatroulette merde souvent, et on ne peut rester trop longtemps avec la même personne. Faut faire vite quand on accroche pour se refiler nos adresses. Maintenant, il faut avoir aussi du temps disponible, je ne fais plus qu’y passer en vitesse, et après avoir pécho 2 ou 3 nanas, je me casse pour ne pas y rester scotché. 

Steph

Encore une fois, je n’utilise ces sites que pour passer de bons moment, en attente de moment sérieux sur d’autres sites. ca vaut la peine de se mettre dessus mais c’est clair que c’est pas là qu’on va trouver l’amour ou un truc sérieux.

Luc

Avantages et inconvénients de Chatroulette

Avantages Inconvénients
Facile à utiliser
Marrant
Totalement aléatoire
Permet des rencontres sympa (ou pas)
Beaucoup de pervers
Une impossibilité de contrôler ce qu’on va voir ou qui on va rencontrer

Laisser un commentaire

Fermer le menu