You are currently viewing Projet de 1,9M€ pour le contrôle des eaux thermales par IA : enjeux et technologies
Une vue futuriste d’une voie navigable dans une ville.
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Big Data

Les eaux thermales sont connues depuis l’Antiquité pour leurs vertus curatives, utilisées dans diverses cultures pour promouvoir la santé et le bien-être. Aujourd’hui, l’intégration de la technologie dans la gestion de ces ressources naturelles précieuses est devenue essentielle pour maximiser leurs bénéfices tout en minimisant les risques. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet “Aquapred”, une initiative ambitieuse visant à révolutionner le contrôle et l’exploitation des eaux mineromedicinales grâce à l’intelligence artificielle (IA).

L’innovation au service de l’eau thermale

L’Aquapred est un projet d’envergure qui se propose d’utiliser des technologies de pointe pour la gestion de six balneários thermaux, en s’appuyant sur la digitalisation des données en temps réel et l’analyse continue des caractéristiques essentielles de l’eau. Doté d’un budget de 1,9 millions d’euros, cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional, ce projet s’étend sur trois ans. Il rassemble des acteurs clés du Nord du Portugal, notamment les Thermes de Chaves, le laboratoire collaboratif Aquavalor – Centre de Valorisation et de Transfert de Technologie de l’Eau, et l’Instituto Politécnico de Bragança (IPB).

L’objectif principal est de mettre au point un système permettant une régulation préventive et automatique des éléments fondamentaux des eaux thermales, grâce à l’utilisation innovante de l’intelligence artificielle. Ce système vise également à anticiper la présence de micro-organismes potentiellement dangereux tels que la “legionella” et la “E.coli”, afin de minimiser les risques sanitaires et d’amplifier les propriétés médicinales de l’eau. En outre, le projet ambitionne d’élargir les connaissances scientifiques sur les bienfaits des eaux thermales pour la santé.

Les bienfaits reconnus des eaux thermales

Les traitements thermaux jouissent depuis longtemps d’une renommée pour leur capacité à favoriser la santé de manière naturelle, représentant une alternative intéressante aux méthodes thérapeutiques conventionnelles et plus invasives. Ce constat, renforcé par l’attention croissante portée aux médecines alternatives et aux approches holistiques de la santé, a motivé le développement du projet Aquapred. Il s’agit de garantir un contrôle optimal des propriétés uniques de l’eau thermale, tout en assurant la sécurité des utilisateurs.

En valorisant les eaux thermales à travers la technologie et la recherche, le projet ouvre de nouvelles perspectives pour le secteur du bien-être et de la santé naturelle. À travers le recueil et l’analyse de données précises, il est désormais possible d’adapter les traitements de manière plus spécifique aux besoins des individus, tout en préservant l’intégrité de cette ressource naturelle.

Un consortium international pour un projet d’avant-garde

Le projet Aquapred ne se limite pas aux frontières du Portugal, puisqu’il s’agit d’une collaboration internationale impliquant des acteurs de renom d’Espagne et de France. Des institutions de recherche telles que les Universités de Vigo, de la Corogne, la Complutense de Madrid, l’Institut de Thermalisme de l’Université de Bordeaux, l’Université de Pau, ainsi que le cluster thermal “Aqui O Thermes” de France, participent activement à cette initiative. Ces collaborations enrichissent le projet par un partage transfrontalier de connaissances et d’expertises dans le domaine du thermalisme et de l’eau.

En outre, plusieurs établissements thermaux et institutions liées au thermalisme rejoignent ce consortium, apportant leur expérience pratique et leur connaissance du marché. En Espagne, les participants incluent les balneários d’El Raposo et de Hervideros, ainsi que les groupes Caldaria et Iberik. Au Portugal, la Municipalité de Chaves (Termas de Chaves) et la Communauté Intermunicipale de Viseu Dão Lafões contribuent également au succès de cette entreprise.

Prospectives et avancées techniques

La réalisation du projet Aquapred représente une avancée significative dans le domaine du contrôle et de l’exploitation des eaux thermales. En conjuguant les techniques modernes de digitalisation et l’analyse avancée par l’IA, le projet promet de transformer la façon dont ces ressources naturelles sont gérées et utilisées pour le bien-être et la santé.

La prévention de la contamination de l’eau par des agents pathogènes et la maximisation des avantages thérapeutiques sont au cœur des objectifs du projet. En parallèle, l’extension des connaissances scientifiques sur les eaux thermales contribuera à leur valorisation et à leur promotion comme élément central de traitements de santé naturels et efficaces.

Ce projet innovant, par son approche intégrée et sa dimension internationale, marque une étape importante dans le développement durable du thermalisme. En exploitant le potentiel de l’intelligence artificielle, Aquapred ouvre la voie à une nouvelle ère où la tradition se rencontre avec la technologie, offrant des perspectives prometteuses pour l’avenir des soins de santé naturels.

Maxime

Maxime a en charge les relations partenaires et est chargé de s’assurer que le reste de l’équipe travaille efficacement et en bonne intelligence