Bazoocam, c’est un service de chat en ligne lancé en 2009. Il est basé sur le principe de la chatroulette, tout comme le site éponyme Chatroulette. Bon ou mauvais, quoi qu’on en dise, ce site est toujours actif après une décennie d’activité et contrairement à ce qu’on pourrait penser, les serveurs sont encore bien actifs avec un grand nombre de gens qui se connectent. Et ce malgré le fait qu’il existe un bon paquet de sites qui copient le principe et tentent de détrôner les leaders du marché. Dans cet article, nous vous disons tout ce qu’il y a à savoir sur le site Bazoocam.

Bazoocam, c’est quoi ?

Bazoocam est un site lancé en 2009 et qui copie le modèle du site très tendance à l’époque : Chatroulette.

bazoocam-logo
Bazoocam est un site e tchat en ligne via webcam

Le principe sur le site est identique. Une fois connecté, vous faites des rencontres aléatoires, comme sur une roulette, et vous pouvez discuter par webcam avec les gens qui sont mis en relation avec vous.

Seule différence par rapport à Chatroulette, Bazoocam est un site français et donc tout se passe en français. C’est un avantage par rapport à Chatroulette qui est fortement truster par les Américains et les personnes anglophones. Ce qui en limite l’utilisation puisqu’il y a une barrière de langue. De ce fait, vous avez plus de chance de tomber sur des personnes qui parlent votre langue sur Bazoocam !

Bazoocam n’innove rien. Le site reprend l’intégralité du concept chatroulette. C’est-à-dire, faire des rencontres par webcam et que ces rencontres sont totalement aléatoires et non basées sur un algorithme quelconque. Le genre d’algorithme qu’on retrouve sur les sites de rencontre conventionnels.

Bazoocam est avant tout un tchat qui est prévu pour faire des rencontres, qu’elles soient juste occasionnelles pour se faire des potes, amoureuses ou juste à la manière de Tinder.

Comment fonctionne Bazoocam ?

Bazoocam fonctionne comme la roulette russe, dont le principe inspire directement le nom de ce genre de chat. Des milliers de personnes sont connectées. Parmi elles, il n’y en a peut-être qu’une poignée qui nous intéresse. Mais il  en a aussi beaucoup d’autres qui ne nous intéressent pas du tout, ou pas particulièrement.

Aussi, à chaque connexion, on joue à pile ou face. Soit ça passe et ça matche avec la personne, soit ça casse et on passe à quelqu’un d’autre. C’est pour cette raison qu’il y a le fameux bouton Next. Le principe est simple, et l’utilisation l’est tout autant !

En effet, il n’y a pas besoin de photo, de faire un long profil ou un texte de présentation. Une simple ligne pour se décrire et une webcam sont suffisants. Et on peut commencer à discuter avec les gens…

Cela diffère fortement des sites de rencontre habituels. Ces derniers demandent des photos de profil, une description, un texte de présentation, des données personnelles, des caractéristiques à rechercher chez les candidats. Tout cela afin de nourrir un algorithme qui va calculer qui vous conviendrait. Bazoocam fait fi de tout cela et laisse entièrement le sort, ou la chance pour certains, décider de l’avenir des utilisateurs.

Le seul bémol avec ce système, c’est que si ça matche avec une personne, vous pourriez ne plus jamais retomber dessus parce que l’aléatoire ne vous le permettra pas forcément. De ce fait, vous perdez de vue quelqu’un qui vous intéressait. Pour pallier à cela, Bazoocam a lancé les profils, qui permettent d’ajouter certains utilisateurs de la roulette dans ses contacts et donc de les recontacter ultérieurement. Mais rien d’obligatoire, le compte n’était pas un pré-requis à l’utilisation (contrairement à Chatroulette).

On notera enfin qu’il n’y a pas de délai imparti, une connexion peut durer 10 secondes comme 2 heures. La roulette ne se met pas en marche tant qu’on n’appuie pas sur le bouton « Next ».

utilisateurs-bazoocam
Sur Bazoocam, on trouve tout et n’importe quoi, et difficile de faire le tri, c’est aléatoire !

Les avantages de Bazoocam

Bazoocam possède pas mal d’avantages et ce paragraphe essaient de les résumer tous.

Le premier, et probablement le plus important pour certains, c’est le prix. Bazoocam est entièrement gratuit, ce qui représente un avantage quand on sait que de nombreux sites de rencontres sont payants. Et quand on dit qu’il est gratuit, il l’est totalement. Il n’y a pas de faux frais, ou de recharge à faire pour pouvoir envoyer des messages. Evidemment, vu que c’est gratuit, le propriétaire du site cherche un autre financement, et c’est la pub.

Le deuxième avantage sera sans doute celui de la liberté d’utilisation. De nombreux sites exigent un profil d’utilisateur. Ce n’est pas le cas de Bazoocam. Il n’est pas nécessaire de créer un compte Bazoocam pour pouvoir utiliser le service. Il est donc possible de démarrer tout de suite, sans attendre.

La simplicité d’utilisation reste également un critère qu’il ne faut pas négliger. L’interface est très simple et la structure du site est relativement légère. Impossible de se perdre. Vous ne devez maîtriser que quelques boutons pour pouvoir utiliser le service. Par contre, c’est vrai qu’il faut un peu plus manipuler le site si vous désirez créer un profil et vous établir sur Bazoocam.

Enfin, il ne faut pas oublier la cerise sur le gâteau… Bazoocam est un site français. Cela signifie que vous pourrez parler dans votre langue en toute décontraction, et que vous n’aurez pas intempestivement des gens que vous ne comprenez pas et que vous devrez nexter pour cette seule raison. Et, même si cela limite la population active sur le site, si vous ne renseigner aucune donnée ou info sur vous, il est très improbable que l’on puisse remonter jusqu’à vous.

Les inconvénients de Bazoocam

Même s’il a beaucoup d’avantages, il n’en reste pas moins que le site a ses inconvénients. Des généraux, comme des plus particuliers. Tout d’abord, il faut commencer par le concept même du site. Il est très sympa, mais il attire de nombreuses personnes qui n’auraient rien à y faire. Par exemple, des pervers, des voyeurs, des arnaqueurs. Aussi, c’st loin d’être le monde des bisounours et les profils +18 ans sont beaucoup trop nombreux que pour y rester sereinement. Cela casse beaucoup à la magie.

De plus, comme les connexions sont choisies aléatoirement, on tombe au hasard sur l’une ou l’autre personne sans possibilité de présélectionner une catégorie de personnes. Impossible donc de savoir à l’avance si on va tomber sur des profils intéressants ou non. Et de là, on peut penser qu’on perd son temps plutôt que de le rentabiliser sur un autre site. Mais somme toute, si on est sur Bazoocam, c’est aussi pour tester autre chose.

Ensuite, la webcam pose un problème. Comme c’est un outil indispensable à la communication, beaucoup de gens essaient de se montrer. On repart sur de l’exhibitionnisme et autres. Ce dont nous n’avons pas forcément besoin… En bref, il y  a quand même une chance sur deux de tomber sur un dérangé qu’il faudra nexter tout de suite.

Et de là découle le troisième souci. La probabilité de ne pas nexter ou se faire nexter d’entrée de jeu est très faible. On pourrait résumer cela comme suit : soit vous nexter un pervers, soit le pervers vous nexte parce qu’il cherche quelqu’un d’autre. Ca ne laisse que peu de chances de tomber sur quelqu’un de normal.

webcam-pour-discuter
La webcam est l’outil indispensable pour discuter sur Bazoocam

Comment utiliser Bazoocam ?

Bazoocam est très simple d’utilisation. D’ailleurs, pour commencer à communiquer, il vous suffit de vous rendre sur le site web.

Une fois connecté au site, vous avez le choix. Vous pouvez lancer la roulette ou créer votre profil.

Dans le premier cas, un simple clic suffit. En quelques secondes une connexion est établie et voilà, votre premier interlocuteur est sur votre écran. S’il vous convient, vous êtes libre de discuter avec. Et s’il ne vous convient pas, le bouton « Next » en haut à droite vous permet de passer votre chemin. Et après quelques secondes, c’est un nouvel internaute que vous avez face à vous.

Dans le second cas, si vous optez pour la création de profil, vous n’avez qu’à remplir les champs et valider une fois terminé. Il n’y a rien d’insurmontable. Et comme sur les autres sites de rencontre, cela permet aux autre utilisateurs d’avoir quelques infos en plus.

Attention, ne partagez jamais trop d’infos personnelles !

Existe-t-il une application Bazoocam ?

Non. Bazoocam n’existe qu’en application web. Il n’est pas possible de l’utiliser via une app sur son téléphone. Et le site web n’existe pas non plus en version mobile, ce qui rend l’utilisation de Bazoocam exclusive sur ordinateur.

Cela dit, il existe de nombreuses applications de rencontres qui proposent ce type de services, mais qui ne sont pas Bazoocam.

Votre connexion a Bazoocam se fait exclusivement via ordinateur avec webcam, même si cette dernière n’est pas obligatoire.

Car, non, la webcam n’est pas obligatoire sur Bazoocam. En fait, vous pouvez très bien utiliser le site en ayant uniquement un micro, ou alors simplement le chat écrit. Mais vous ratez énormément, car vous passez à côté du concept même du site…

De facto, utiliser Bazoocam sans webcam n’a aucun intérêt, ou très peu ! En fait, vous pourrez voir sans être vu. Ce qui est un avantage si vous êtes du genre voyeur. Mais pour quelqu’un de sérieux qui veut faire des rencontres, ne pas avoir de webcam, c’est perdre le peu de crédit que des utilisateurs sérieux du site pourraient vous accorder en voyant votre tête !

Quels sont les concurrents de Bazoocam ?

Bazoocam n’est bien sûr pas l’unique site de tchat par webcams. La tendance a été initiée par Chatroulette qui est sans aucun doute le leader du marché mondial. Les serveurs tournent à plein régime et si on cherche l’expérience authentique, c’est bien évidemment sur ce site là qu’il faut se connecter. Par contre, contrairement à Bazoocam, vous aurez besoin de créer un compte pour pouvoir vous connecter…

Parmi les autres concurrents de Bazoocam, on peut citer :

  • Omegle : c’est un site du même genre que Chatroulette. Et sa particularité, c’est d’attirer toutes les personnes qui ont été bannies. Du coup, c’est probablement le site le plus pollué et mieux vaut y aller le cœur bien accroché !
  • Airtime : Airtime se distingue des autres sites parce qu’il nécessite de se connecter avec un compte Facebook. Pas besoin de donner votre identité, mais on fait vite le lien. A moins bien sûr de créer un faux compte Facebook. Et comme la connexion via Facebook est dans l’air du temps, on comprend qu’il remporte un certains succès auprès des jeunes.
  • Wizzcam : il s’agit d’un site qui est prévu pour faire des rencontres. Et comme sur Bazoocam, les rencontres se font en français. La concurrence est donc directe !
  • WocChat : pour ceux qui ont envie de sérieux, WocChat est tout ce qu’il y a de mieux. L’avantage de ce site, c’est qu’il dispose d’une réelle modération. Quand on signale un profil, celui-ci est réellement banni ou supprimé assez rapidement. La probabilité de tomber sur un pervers ou autre personne à la recherche de sexe est donc bien moins élevée.
  • Tinychat : Tinychat existait avant Chatroulette, mais force est de constater qu’il faut faire avec l’air du temps et l’option webcam est donc ajoutée à Tinychat. Par contre, c’est moins aléatoire puisque le public est réparti dans des salles de tchat en fonction de thématiques présélectionnées.

Les brouteurs, une plaie sur les sites de rencontre

Les brouteurs sont des personnes qui créent des profils en vue d’arnaquer les gens et leur soutirer de l’argent.

En général, leurs profils sont assez visibles et on ne tombe pas facilement dans le piège. D’ailleurs, il vaut mieux les signaler quand on en croise un.

La technique la plus répandue sur les sites de chatroulette comme Bazoocam est de se faire passer pour une fille plutôt jolie. Et qui n’a donc rien à voir avec l’Africain derrière son écran.

Pour donner le change, ils diffusent une vidéo préenregistrée à la place de leur webcam. Ca peut fonctionner dans certains cas et semer le doute chez certains utilisateurs.

Comme la fille est plutôt jolie et qu’elle ne vous nexte pas, ça donne envie de rester. Petit à petit, elle (le brouteur serait plus correct…) vous demande de vous déshabiller, de montrer votre anatomie, etc. Une fois ce stade passé, le brouteur commence à faire chanter sa victime, menaçant de diffuser sur Facebook ou YouTube la vidéo prise. Une demande d’argent s’en suit.

Ne tombez pas dans ce piège grossier… En 2012, il a conduit un ado de Brest au suicide.

arnaque-brouteur
Sur bazoocam, il existe de faux profils qui vont tenter de vous extorquer de l’argent

Avis des utilisateurs

Pour que vous puissiez vous forger une idée de ce qui vous attend sur Bazoocam. Pour le meilleur comme le pire, ce site vous propose une expérience unique.

Je me suis rendu sur le site Bazoocam (un équivalent de chatroulette) et je me suis fait enregistrer par une soi-disant femme qui réalisait un show virtuel et je suis littéralement tombé dans le panneau. 
Cette personne a enregistré ma vidéo et dispose de mon adresse email ainsi que de mes contacts Facebook. J’ai en ma possession uniquement son adresse mail, et j’ai peur qu’elle ne se serve de cette vidéo contre moie.

Chuck

Bazoocam, c’est le site qui me fait trop rire. J’aime bien me connecter 5 ou 10 minutes de temps à autre. On tombe sur tout, et surtout sur n’importe quoi. Mes bon, il y a le bouton next et on peut nexter facilement jusqu’à tomber sur quelqu’un de correct. Pas besoin d’un pervers ou d’un allumé. Après y a des gens sympa, ou des filles. Le plus simple c’est d’échanger vite fait son skype ou son facebook pour continuer la discussion ailleurs.

François

c’est une amie qui m’a parlé de ce site. C’est drôle, mais je n’en ai pas fait mon site favori. Voir 50 zizis défiler sur mon écran, ça m’intéresse pas. J’ai essayé, j’ai eu quelques conversations drôles avec des gens normaux. Voilà. L’histoire s’arrête là. Pour faire des rencontres, je préfère Tinder ou tout simplement la vie réel. Le seul avantage de Bazoocam, c’est qu’on peut facilement se débarrasser des gêneurs.

Lucie

Avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
L’inscription n’est pas obligatoire
Facile à utiliser
De nombreux utilisateurs (malgré que ça existe depuis longtemps)
Francophone
Webcam obligatoire
Des profils sur lesquels on préfère ne pas tomber
Des gens qui « nextent » trop facilement

Laisser un commentaire

Fermer le menu