Zoom, c’est probablement l’entreprise qui a le plus explosé durant le premier confinement. Grâce à sa solution e visioconférence, de nombreuses entreprises ont pu tenir leurs réunions et autres meetings à distance.

Valorisée à plusieurs milliards de dollars, l’entreprise a aujourd’hui pignon sur rue et peut se permettre de racheter des start-ups et entreprises concurrentes. C’est ce qu’elle vient de faire avec Liminal. Cette start-up est spécialisée dans la diffusion et la création de contenu. Zoom espère ainsi renforcer son offre, en particulier dans le segment des événements en ligne et ses outils ZoomOSC et ZoomISO.

Zoom s’offre Liminal pour améliorer son offre Event

ZoomOSC permet d’intégrer Zoom dans différents logiciels et matériels tiers. Tandis que ZoomISO facilite l’export du flux vidéo de chacun des participants d’un événement vers des outils professionnels. L’objectif est de pouvoir créer des événements virtuels complets. Depuis le système de billetterie jusqu’à la diffusion de sessions en direct, avec plusieurs diffusions en simultanée et que l’ensemble soit stable.

Il s’agit du second achat de Zoom en quelques mois, après l’échec de Five9. Cette transaction fait l’objet de discrétion, aucun montant n’a fuité. On sait par contre que les deux cofondateurs, Andy Carluccio et Jonathan Kokotajlo, de Liminal rejoignent Zoom.

A lire également :  De bons débuts pour l’ARC A730M d’Intel

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)