Microsoft Defender, c’est la solution antivirus de Microsoft. A son avantage, il faut noter qu’elle fut sacré meilleur antivirus pour Windows 10. A son désavantage, il est actuellement la cible des critiques pour être la cause d’un bug avec les processeurs Intel.

Ces critiques font suite à un test de performance réalisé par TechPowerUp. D’après ce test, lorsque Microsoft Defender est actif, il fait baisser les performances du processeur de manière significative. Pas du simple au double, bien sûr… Mais sur un core i9-10850k Comet Lake, la baisse enregistrée était de 6 %. Cette chute de performance n’apparaissait plus lorsque l’antivirus était désactivé.

Plus étrange, ce bug ne serait lié qu’aux processeurs Intel… En effet, le test réalisé s’est fait avec plusieurs processeurs, des Intel et des AMD. Aucune baisse de performance n’a été enregistrée lorsqu’il s’agissait d’un produit AMD.

Microsoft Defender
Pour Microsoft, c’est la douche froide avec la révélation d’un bug de performance lié à Microsoft Defender

Du côté de Microsoft, c’est la douche froide. Le produit était déjà sous le feu des critiques depuis que certaines failles avaient été détectées. Or, avec une baisse de performance, bon nombre d’utilisateurs risquent tout simplement de ne plus choisir Microsoft Defender comme solution antivirus.

Pour les utilisateurs justement, il n’y a pas cinquante possibilités. Il faut soit prendre son mal en patience (et accepter ces désagréments) soit changer d’antivirus.

A lire également :  Sniper Elite 5 à quoi s’attendre

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)