Kuaishou est une appli totalement inconnue en Europe. Et si nous parlons d’elle aujourd’hui, c’est uniquement parce que son entrée en Bourse a été tonitruante. Entre son introduction et sa cotation, sa valeur a plus que doublé, permettant de lever 4,5 milliards de dollars au passage.

Pour la situer, il s’agit d’une appli qui permet également de partager des vidéos. Et comme son nom l’indique, elle est chinoise. En bref, c’est une concurrente directe de Tik Tok.

Sauf qu’elle se distingue pas mal tant sur son positionnement que sur son modèle économique de sa rivale développée par Bytedance.

Dans son descriptif, Kuaishou se présente comme l’application pour les « gens d’en bas », ceux qui peuplent en fait une majorité de la Chine et qui sont loin de répondre aux appels des grandes marques et des influenceurs. Là, c’est plutôt un public urbain qui est la cible.

Kuaishou concurrence Tik Tok sur son territoire

Actuellement, la société basée à Beijing emploie 20.000 personnes et a dégagé 5,2 milliards d’euros de chiffres d’affaire aux trois premiers trimestres 2020. Une somme confortable qui lui permet d’envisager l’avenir sereinement, même si le gouvernement chinois interdit désormais les transactions aux moins de 18 ans.

Ces recettes, elles proviennent principalement de fees sur les cadeaux virtuels faits par les utilisateurs entre eux. Des sortes de pourboires et de chapeaux virtuels liés aux vidéos postées. L’autre source de revenu sont les microtransactions faites dans le store de l’appli.

Seul souci pour cette appli très populaire en Chine : elle ne parvient pas à sortir des frontières. Une tentative avait été faite à l’étranger via l’appli Zynn, mais elle a fait long feu. Google a retiré l’appli du Play Store sur fond d’accusation de plagiat.

A lire également :  Top 5 des meilleures applications pour courir comme un pro

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire