En quelques années, Vinted est passer d’une start-up a un véritable business avec un nombreux important d’utilisateurs. Il faut dire que la seconde main à la cote auprès de jeunes, et de moins jeunes, qui pensent à l’environnement et à la seconde vie des vêtements.

La situation actuelle a eu également un impact très positif sur le secteur qui a connu un véritable boom au grand dam des entreprises du textile. Mais sur ce marché florissant, de jeunes pousses comptent bien également grandir et avoir leur mot à dire. La preuve par 3.

Marcel & Fifi est une nouvelle appli qui vise les jeunes enfants en particulier. Il faut dire que c’est un âge où les vêtements tournent beaucoup. Mais surtout, il y en a énormément qu’on achète et qu’on n’a pas le temps d’user, car l’enfant grandi. Du coup, pourquoi ne pas les revendre puisqu’ils sont souvent quasi neuf. C’est le pari de Marcel & Fifi. Ce qui va différencier cette appli de Vinted, c’est avant tout son contrôle et son SAV. Quand il y a un problème, le suivi est bien là. Mais cela peut également s’expliquer par le fait que la start-up brasse moins de fringues.

Vinted voit la concurrence arriver

Ce pari du public ciblé, c’est aussi celui de Depop qui s’adresse aux ados. Pas de budget pour s’acheter plein de fringues et pas mal débrouillards. Voilà de quoi lancer un business model. Ce dernier s’inspire d’ailleurs d’Insta et autres réseaux sociaux puisqu’on achète les pièces convoitées plutôt que de les vendre. C’est donc surtout une espèce de grande vitrine de boutique de fringues, mais avec un choix démentiel et des prix concurrentiels. Par contre, si on veut du luxe, c’est plutôt Vestiaire Collective qu’il faut choisir puisqu’on y retrouve toutes les grandes marques à prix dégriffé.

A lire également :  Mobile et addictions : les signaux

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire