Dès le début du confinement, une idée à très vite germé dans la tête des dirigeants du monde entier. Il s’agissait de mettre en place une appli permettant de tracer les gens et leurs rencontres éventuelles pour détecter les cas positifs.

Plusieurs pays ont mis au point des systèmes. C’est le cas chez nous, avec StopCovid. Mais il en va de même pour nos voisins allemands, belges, et même un projet européen est sur la table.

Les applis de traçage ne rencontrent pas le succès escompté

Seul souci, la question du respect de la vie privée et de la réelle performance de ces applications…  Parce que derrière un traçage effectif, il y a une collecte de données très importante et cruciale, comme les déplacements.

En France, nous avons été nombreux à nous poser la question et il y a eu un réel élan de méfiance. Ce qui explique le succès mitigé de l’appli et les peu nombreux téléchargements. En Belgique, un call center avait même été mis en place pour contacter les personnes atteintes et obtenir des infos sur leurs contacts. Résultat : les citoyens collaborent peu.

Suite à une étude menée par le cabinet Sensor Tower, il apparaît que ce attitude est très loin d’être unique. En fait, cela se généralisée dans le monde entier. Ainsi, seul 12,6 % des Indiens ont téléchargé leur appli de traçage. Alors que les gouvernements tentent d’atteindre les 50 ou 60 % de couverture.

Un chiffre bas, mais qui ressemble à un franc succès comparé au 0,2 % enregistré aux Philippines ou le 0,4 % au Vietnam. Des chiffres qui reflètent une méfiance quant au traitement des données collectées dans un pays au gouvernement autoritaire. Pourtant, l’opinion publique vietnamienne se dit très satisfaite de la réaction du gouvernement lors de la crise.

Un paradoxe que l’on retrouve dans beaucoup de pays !

Pierre

Pierre est rédacteur depuis de nombreuses années. Très orienté dernières technologies, avec un petit côté geek parfaitement adapté au Gros Blog, il nous fait profiter de sa plume pour nous tenir informé des dernières actualités High-Tech. Merci Pierre ! :)

Laisser un commentaire