Tous les parieurs le savent, il est essentiel de s’informer sur la cote d’un pari avant de miser. Il s’agit d’un indice qui permet à un joueur d’évaluer à l’avance la somme qu’il pourrait toucher s’il gagne le pari. Du côté du bookmaker, le calcul de la cote fait intervenir plusieurs paramètres, entre autres des indices de popularité ou de performances. Voici quelques informations utiles pour mieux comprendre les cotes paris sportifs.     

La cote d’un pari, c’est quoi au juste ?

Cet indice proposé par les bookmakers à chaque pari, c’est la cote. Plus cette dernière est bonne, plus votre gain potentiel sera important.

Paris sportifs
Les cotes aux paris sportifs vous donnent une idée des gains auxquels vous pouvez prétendre

Concrètement, la cote propose une estimation du résultat d’un match opposant deux joueurs ou deux équipes. Le bookmaker attribue une cote à chacune des équipes en précisant le cas de victoire ou de match nul.

Si l’équipe sélectionnée gagne et si vous avez misé sur sa victoire, vous obtenez un gain correspondant au calcul de « sa cote x votre mise ».

Attention, pour bien comprendre les cotes, il faut connaître leur notation pouvant être européenne, britannique ou américaine. La formule « cote x mise » est utilisable uniquement en cas de notation décimale ou cote européenne. Vous devez notamment convertir les autres types de cote en version décimale pour faciliter le calcul.   

Comment fonctionne la cote européenne ?

C’est la cote par défaut utilisée par les meilleures applis de paris en ligne en Europe. Présentée sous forme de chiffre décimal, elle est plus facile à comprendre par rapport aux autres notations.

Par exemple, vous misez 10 € sur une équipe A ayant une cote 2,20 contre une équipe B ayant une cote 1,80. Avec la victoire de l’équipe A, vous percevez 10 € x 2,20, soit 22 €. Vous faites donc un gain de 12 € dans cette situation. Si la victoire appartient à l’équipe B, vous perdez votre mise de 10 €.

Qu’en est-il de la cote britannique ?

La cote britannique ou « faction format » est présentée sous forme de fraction. Il suffit alors de faire le calcul pour obtenir la cote décimale qui semble plus logique.

Une cote britannique de 5/4 est donc l’équivalent d’une cote européenne de 1,25. Ainsi avec une mise de 10 $ et une cote de 5/4, vous percevez 12,5 $, soit 2,5 $ de profit. Il faut faire très attention avec une cote britannique. Si vous n’êtes pas bon en calcul, vous risquez d’être déçu par le montant de votre gain.

La cote américaine 

Plus compliquée encore, la cote américaine ou « US format » peut être positive ou négative. Une cote positive vous indique le montant à gagner si vous déposez un pari de 100 €. Quant à la cote négative, votre mise doit correspondre à la somme affichée pour un profit possible de 100 €.

Voici un exemple pour vous aider à mieux comprendre les cotes à annotation américaine. Si vous pariez 100 € sur la victoire d’une équipe ayant une cote +300, vous toucherez 300 €. Cependant, avec une cote négative de -90, vous devez miser 90 € pour gagner 100 €.

Comment les sites de pari calculent-ils les cotes ?

Les sites de paris en ligne utilisent des logiciels spécifiques pour déterminer les cotes sportives. Nombreux facteurs entrent, en effet, en considération dans les divers calculs et statistiques réalisés par l’outil informatique.

Puis, les cotes définies sont ensuite ajustées par les traders sportifs en fonction de l’aptitude actuelle des équipes. Les sites prennent ensuite une marge de 5 à 10 % pour la cotation de chaque pari.

Hary

Papa de 2 enfants, j'ai toujours été geek dans l'âme : de ma première console (une NES avec Batman ^^) à mon école d'ingénieur en informatique, je n'ai pas changé. Le Gros Blog est mon espace d'expression pour partager avec vous sur ce domaine qui me passionne. On y parle web, nouvelles technologique, dernier gadget à la mode et .. jeux vidéos bien sûr, car je reste un gamer !

Laisser un commentaire