Après une décennie d’innovations et de tendances fluctuantes, Samsung opère un revirement significatif dans la conception de ses smartphones. En effet, la série des Galaxy S24 marque le retour des écrans plats dans le catalogue de la marque sud-coréenne. C’est un choix qui peut sembler contradictoire dans un marché constamment en quête de nouveauté. Toutefois, la pertinence de cette démarche invite à réévaluer les avantages des technologies que nous avions reléguées au second plan.

Samsung Galaxy S24 Ultra : un écran plat pour un usage optimal

Le Samsung Galaxy S24 Ultra, avec sa diagonale impressionnante de 6,8 pouces, est désormais doté d’un écran totalement plat. Cet écran, digne d’un moniteur haut de gamme, s’inscrit dans une tradition de qualité qui n’a jamais vraiment quitté les convoitises des utilisateurs avertis. Des réductions hallucinantes sur les moniteurs Samsung Odyssey ce Black Friday témoignent de cette constance.

Cette caractéristique flatte non seulement la rétine mais aussi l’expérience utilisateur, notamment pour les inconditionnels du S-Pen. Cette fonctionnalité décuplera l’efficacité de l’outil de précision sans être gêné par des bords courbés.

Les constructeurs, à l’image de Samsung avec ce modèle, semblent avoir pris note des remontées utilisateur et des critiques, souvent fondées, contre les écrans incurvés. Ces derniers se voyaient taxés d’inconfort visuel et d’utilisation, sans oublier les fameuses ‘pulsations fantômes’, qui marquèrent les esprits.

Le paradoxe esthétique des smartphones à écran incurvé

Les smartphones edge avaient su séduire par leur esthétisme singulier. Cependant, en dehors de leur apparence, ces modèles posaient de nombreuses ombres à l’expérience pratique. La curvure du verre n’a finalement jamais trouvé de réelle utilité, mise à part des fonctionnalités marginales et souvent redondantes par rapport à ce que propose l’interface classique Android.

Des tentatives d’innovation comme la barre d’informations ‘always-on-display’ du Galaxy Note Edge, ou les fonctionnalités de bordures lumineuses pour les notifications, n’ont pas suffi à justifier la complexité et le coût supplémentaire de ces architectures.

Les fabricants comme HTC ont bien exploré des alternatives en intégrant des bords sensibles au toucher ou des concepts ‘estrujables’ (compressibles). Toutefois, l’arrivée du contrôle gestuel a rapidement rendu ces features obsolètes. Le retour à l’écran plat révèle une attente d’efficacité et de simplicité fonctionnelle.

La prouesse technologique des écrans du Samsung Galaxy S24

Revenons à notre génération S24, laquelle prête le flanc à une prouesse technologique certaine. Le modèle Ultra nous promet, selon les rumeurs, le meilleur panneau AMOLED jamais conçu par Samsung. Sa performance saisissante, avec une luminosité maximale atteignant 2 600 nits et une résolution QHD+ 1 440p, redéfinit le standard des écrans de smartphones.

En outre, cette technologie intègre des traits robustes comme le LTPO adaptable de 1 à 120 hertz, le HDR10+, ainsi que le Vision Booster et l’Eye Comfort Shield pour une optimisation visuelle et un confort inégalé.

L’alignement de ces caractéristiques positionne la série S24 à l’avant-garde du marché, en dépit de ce retour aux sources en termes de design de l’écran. Le pari de Samsung semble donc être celui d’une modernité ancrée dans la pratique, une forme d’innovation ‘retour aux fondamentaux’.

En résumant la trajectoire de Samsung avec ses Galaxy S24, s24+ et S24 Ultra, nous voyons une redéfinition de ce que signifie progresser. Les écrans plats, autrefois perdus dans le flot de la quête incessante de la nouveauté, surgissent désormais comme une apogée de la réflexion autour du confort d’utilisation et de l’esthétisme fonctionnel. La ‘tendance cycle’, illustrée ici par la renonciation à des écrans edge peu pratiques, invite à s’interroger sur ce qui constitue réellement une avancée technologique pour l’usager.

Ainsi, Samsung, à travers ces ajustements, illustre la notion que parfois, regarder en arrière peut aussi signifier aller de l’avant..

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actualités

Maxime

Maxime a en charge les relations partenaires et est chargé de s’assurer que le reste de l’équipe travaille efficacement et en bonne intelligence