Avec une croissance apparemment sans limites pendant près d’une décennie, Netflix a défini les contours de la diffusion en streaming. Les soirées douillettes et les marathons de séries étaient devenus synonymes de la plateforme. En défiant la concurrence, Netflix a placé la barre très haut en matière de standards de l’industrie. Cependant, un tournant radical s’est amorcé en 2022 : la compagnie a subi une perte d’abonnés. Les executives de Netflix ont dû agir rapidement pour maintenir la satisfaction des investisseurs et s’adapter. Ainsi, une révolution a été lancée avec l’introduction d’une offre moins coûteuse et financée par la publicité, une approche autrefois rejetée par le co-fondateur Reed Hastings. L’objectif était clair : reconquérir un nouveau public tout en monétisant l’espace publicitaire.

Suite à des débuts modestes, cette nouvelle offre a su conquérir cinq millions d’abonnés en seulement six mois. D’après les derniers rapports financiers, environ 40% des nouvelles souscriptions se dirigent vers cette formule économique. En constante évolution, Netflix améliore cette offre en proposant de la vidéo en 1080p et la possibilité de regarder des flux en simultané sur deux appareils. Mais la stratégie de Netflix pour inverser la tendance de perte d’abonnés ne s’arrête pas là.

Le virage stratégique de netflix : adaptation et innovation

Le géant du streaming est passé à l’offensive en s’attaquant au partage des mots de passe, pratique tolérée voire encouragée auparavant, comme le souligne un tweet de 2017. Le renforcement de cette politique, combiné à de fréquentes augmentations tarifaires, a pesé sur le moral des abonnés. Cependant, Netflix affirme que cette manœuvre a entraîné plus d’inscriptions que d’annulations, contribuant ainsi à l’augmentation du revenu.

Continuant sur sa lancée, la plateforme a procédé à une nouvelle hausse de prix, tout en fermant l’accès à son plan de base sans publicité au tarif de 11,99 $ par mois. L’objectif visé semble être la transition des utilisateurs vers l’abonnement avec publicité à 6,99 $ ou la formule standard à 15,49 $. Alors que cela peut sembler paradoxal, les publicités constituent désormais une part cruciale des revenus de Netflix. La plateforme a annoncé un revenu par client supérieur avec la formule publicitaire, comparativement à l’offre sans publicité à 15,49 $.

Netflix et la monétisation de la publicité : une réorientation calculée

Greg Peters, co-PDG de Netflix, a révélé lors d’un appel sur les résultats financiers que la priorité de l’entreprise en matière de publicité est d’atteindre une plus grande échelle. Cela se traduit par une valorisation accrue des plans avec publicités et un ajustement des structures de tarifs. Dans cette optique, Netflix rejette Apple Vision Pro et d’autres dispositifs pouvant entraver cette stratégie.

Cette réorientation est également visible à travers l’accord de 5 milliards de dollars signé par Netflix pour la diffusion de WWE Monday Night Raw. Selon les informations de CNBC, Netflix ne montrerait pas de publicités durant Raw pour les abonnés de la formule sans publicité. Les utilisateurs de la formule à 6,99 $, cependant, verront des publicités durant cet événement sportif, représentant une nouvelle source de revenus pour Netflix. Cette démarche vise un public jeune, élargissant la portée de Netflix et offrant une occasion d’améliorer la rentabilité de la plateforme.

WWE Monday Night Raw n’est pas un programme sportif traditionnel ; il s’agit plutôt de « divertissement sportif », terme employé par Ted Sarandos, co-PDG de Netflix. Cela représente un avantage pour Netflix : une plus grande fidélisation, le contenu étant diffusé en continu sur les dix ans du contrat signé. Une stratégie qui pourrait retenir l’audience toute l’année et limiter les désabonnements saisonniers.

L’avenir de netflix : évoluer ou se transformer ?

Netflix, jadis synonyme de streaming, a pris ses distances avec son image originelle et continue son avancée loin de cette vision première. Après avoir joué les pionniers du streaming et profité d’un cours d’action toujours en ascension, Netflix confronte désormais une réalité plus tempérée. La compétition dans l’industrie du streaming s’intensifie et la plateforme ne peut plus se contenter de lutter pour attirer des abonnés ; elle doit démontrer sa rentabilité.

La tendance des services de streaming, incluant Netflix, est de procéder à des augmentations de prix et de mutualiser leurs offres au sein d’une application unique, rappelant les démarches de Max et Disney Plus avec Hulu. Chez Netflix, la prise de conscience est claire : la plateforme se doit de maintenir son statut de service indispensable dans les foyers, même face à une concurrence agressive.

Le rôle de Netflix dans l’écosystème du streaming n’est plus exclusif, mais la plateforme actuelle diffère nettement de ce qu’elle fût. La projection vers l’avenir suggère que le streaming pourrait bientôt combiner la diffusion de contenus en direct et à la demande, agrémentés de publicités. L’évolution rapide de Netflix lui permet de rester en tête d’une industrie qui n’a jamais été aussi compétitive. Ce qui est certain, c’est que la plateforme ne reviendra pas en arrière.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actualités

Maxime

Maxime a en charge les relations partenaires et est chargé de s’assurer que le reste de l’équipe travaille efficacement et en bonne intelligence