Disney Plus, la plateforme de streaming appartenant au géant de l’entertainment Disney, a annoncé une mesure stricte et imminente à l’encontre du partage de mots de passe entre utilisateurs non autorisés. D’une part, au cours d’un appel de résultats financiers, le directeur financier de Disney, Hugh Johnston, a déclaré que les comptes Disney Plus « soupçonnés de partage inapproprié » se verront proposer l’option de souscrire à leur propre abonnement. D’autre part, Disney Plus prévoit d’autoriser l’ajout de personnes n’appartenant pas au foyer du titulaire du compte pour un « frais supplémentaire » — bien que le montant de ce supplément n’ait pas encore été divulgué.

Mise en place d’un supplément pour le partage externe

Dans le but de satisfaire une clientèle élargie avec son contenu de qualité, Disney a exprimé son intérêt à améliorer l’expérience client et accroître sa base d’abonnés à travers cette nouvelle fonctionnalité. Johnston a ajouté : « Le partage payant représente une opportunité pour nous. C’est quelque chose dont notre concurrent tire déjà parti, et qui se trouve juste devant nous… Nous avons des actions très concrètes que nous allons prendre dans les prochains mois. »

Ces déclarations surviennent à un moment où Disney Plus vient de lancer une expérience unifiée avec Hulu. La plateforme avait déjà offert cette interface en version bêta l’année précédente. Cela coïncide également avec la révélation d’une baisse de 1,3 million d’abonnés pour Disney Plus aux États-Unis et au Canada suite à l’augmentation des tarifs de l’année dernière, tandis que Hulu a vu une augmentation de 1,2 million de membres.

L’interdiction du partage hors foyer

Au commencement de cette année, Disney Plus et Hulu ont révisé leurs conditions d’utilisation pour empêcher les utilisateurs de partager leurs abonnements avec des personnes extérieures à leur foyer. Pour les nouveaux abonnés, les nouvelles conditions sont appliquées depuis le 25 janvier, et les membres existants verront ces changements survenir le 14 mars. Cette initiative n’est pas étrangère au monde du streaming, puisque Netflix a déjà mis en œuvre une version similaire de partage payant l’année dernière, en demandant aux abonnés un supplément de 7,99 $ par mois pour ajouter une personne située en dehors de leur domicile.

Il est clair que la stratégie de monétisation de l’accès à un contenu premium et exclusif devient une norme dans le secteur. Les opérateurs de streaming, insistant sur le respect des termes des accords utilisateur, cherchent à capitaliser sur chaque compte pour maximiser leurs revenus et réduire l’usage inapproprié des accès partagés.

Nouveaux services et partenariats en vue

Parallèlement, Disney possède ESPN, qui a récemment annoncé le lancement d’un nouveau service de streaming de sports en direct en partenariat avec Fox et Warner Bros. Discovery. Ce service, dont le nom n’a pas encore été révélé, sera lancé cet automne et sera également accessible aux abonnés du bundle Disney Plus incluant Hulu et ESPN Plus.

Notamment, ce développement s’accompagne de l’annonce d’une version directe au consommateur d’ESPN prévue pour août 2025, marquant un retrait progressif de la télévision payante en réponse à une audience en déclin et un marché publicitaire en rétrécissement.

Disney Plus, en procédant à ces modifications, met l’accent sur une stratégie qui s’aligne sur les tendances actuelles du marché. La répression sur le partage de codes d’accès et la multiplication des options de service représentent non seulement une évolution des modèles économiques, mais aussi une réponse aux habitudes changeantes des consommateurs.

Ce tournant marqué par Disney illustre la détermination de l’industrie du streaming à réguler l’usage de ses services et à poursuivre une croissance soutenue malgré les défis liés à la rétention d’abonnés et à la compétitivité dans le domaine du divertissement numérique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actualités

Maxime

Maxime a en charge les relations partenaires et est chargé de s’assurer que le reste de l’équipe travaille efficacement et en bonne intelligence