Picolo est un jeu à boire très amusant, mais un peu fou. C’est une distraction idéale si vous souhaitez passer de bons moments entre amis. Il suffit de suivre les instructions de l’application pour des fous rires garantis. Prévoir également des boissons alcoolisées. Comment ça marche ?

Présentation de Picolo jeu à boire

Picolo est une application disponible pour Android et iOS vendue par Marmelapp, un spécialiste dans les jeux funs pour tous. L’application est gratuite, mais avec quelques euros en plus (3,99 €), vous pourrez accéder à des modes de jeu supplémentaires.

Piccolo jeux à boire
Piccolo est une application de jeux interactif à faire entre amis.

Configuration requise sur Apple et Android

  • Pour les appareils Apple, il faut qu’ils soient dotés d’iOS 9.0 ou ultérieure et d’une mémoire de 54,1 Mo.
  • Sur Android, il faut disposer au minimum de la version 4.1.

Pour qui ?

Picolo est destiné aux personnes ayant plus de 16 ans. Cela est dû au fait que le langage utilisé est « ordurier » et le fait inclut des références non adaptées aux moins jeunes : alcool, tabac ou drogue. Des scènes de nudité ou à caractères sexuels sont également présentes.

Comment démarrer ?

Vous n’avez qu’à renseigner les noms des joueurs sur l’écran titre et vous pouvez commencer à jouer, sachant que le nombre de participants est illimité.

L’application est disponible en plusieurs langues : Français, Allemand, Anglais, Coréen, Danois, Espagnol, Finnois, Italien, Japonais, Norvégien, Néerlandais, Portugais, Russe et Suédois.

Lorsque vous cliquez sur le bouton « On se la colle », les modes de jeu sont présentés. Ensuite, il suffit d’en choisir un pour démarrer.

Les modes de jeu

« Before » : la partie gratuite

Pour commencer, lancez le jeu sur le mode « Before ».

L’application peut donner des instructions rigolotes comme : « Bois 2 gorgées si tu as déjà entendu ton conjoint péter la nuit quand il ou elle était endormi(e) ».

Mais il y a également de simples consignes comme : « Sarah boit 2 gorgées et en distribue 4 ». Le jeu prend aussi en compte des événements du quotidien pour ne pas trop sortir de la réalité : « Les trucs que les enfants répètent souvent lors d’un déplacement en voiture ».

Le joueur qui répète ou ne trouve pas prend 2 gorgées.

Puis, il y a le thème qui s’appelle « Virus » qui vous invite à suivre une instruction qui se répétera jusqu’à ce qu’une autre vous dise d’arrête. Voici un exemple : « Audrey, t’es le trou noir ! À chaque fois que quelqu’un doit boire, tu lui prends une gorgée ». La contrainte est suspendue lorsqu’un joueur s’exclame : « Sophie, tu n’es plus le trou noir ».

Picolo prend également des airs de « action ou … action ? » avec des ordres comme : « Émilienne, cours dans la pièce comme une truie qui s’est fait égorger ou bois 3 gorgées ». Évidemment, les simples cul-sec sont également de la partie.

Vous pourrez même trouver des interrogations à connotation de « connaissances générales » pour pimenter un peu la partie avec des thèmes comme « Les joueurs du PSG ».

Des questions totalement incroyables sont également posées : « Les capacités spéciales (CS) des pokémons ».

Piccolo jeux à boire
Piccolo est un jeux assortis de gages consistant à boire de l’alcool.

D’autres modes de jeu super fun

« On est débiles » et « Bar » sont des modes de jeu payants. Ils sont encore plus fous que « Before » surtout quand l’alcool fait son effet. Les questions peuvent être tellement inattendues qu’il est difficile de s’empêcher de rire : « Les personnes ayant déjà regardé le PQ après s’être torché boivent 4 gorgées » ou encore « Les actrices porno, Éric commence » ou encore « Alain marque « vaseline » sur ton front ou bois 3 gorgées. ».

Vous ne vous attendez vraiment pas à ce qui peut arriver. Voici par exemple une instruction particulièrement drôle. Le premier joueur commence par « Il était une fois ». Le second joueur ajoute trois mots maximum. À tour de rôle, les prochains joueurs répètent ce qui a été dit auparavant et ajoute à chaque fois de nouveaux mots pour raconter une histoire. « Le premier qui se trompe boit 4 gorgées ».

Voici un exemple :

  • Le premier joueur dit : « Il était une fois une princesse »
  • Le second continue par : « qui conduit »
  • Le troisième poursuit par « une charrette »
  • Le quatrième ajoute « en se lavant les mains »
  • Et ainsi de suite jusqu’à ce que quelqu’un se trompe et doit boire quelques gorgées.

Pour une ambiance plutôt salée, le mode « Caliente » qui signifie « chaud » en espagnol, vous fera boire ou faire des choses coquines : « Aude, finis ton verre et va mordiller l’oreille de la personne qui t’attire le plus » ou encore « Laurenne, de combien de verres aurais-tu besoin pour coucher avec Max ? ».

Le dernier mode intitulé « Guerre » se joue en équipe, le jeu propose lui-même la composition de chaque team. Des questions ou des défis sont lancés pour faire boire en donnant des noms marrants comme groupe « Sangria » ou « Sex on the beach » : « Max et Laurenne représentent leurs équipes respectives, celui ou celle qui embrassera en premier tous les membres de son équipe la fera gagner ».

Les avis sur l’application

Cette petite révolution change de l’éternel « Je n’ai jamais… ». Les mini-jeux sont bien pensés et se révèlent parfaits pour les soirées estudiantines. L’alcool aidant, une soirée de détente est garantie. Par ailleurs, le mode « Caliente » constitue un bon début pour une suite beaucoup plus coquine.

Avec la version « Guerre » par équipe, les clashs entre copains ainsi que les défis et les compétitions assurent une ambiance embrasée pour une soirée des plus mémorables.

En bref, l’application Picolo est très intéressante et la plupart des internautes semblent satisfaits de leur achat. Il aurait juste été préférable que tous les modes soient disponibles gratuitement. Si vous voulez jouer à un jeu à boire en toute convivialité, téléchargez l’application « Picolo » sur iPhone ou Android.

Laisser un commentaire

Fermer le menu