Explorer le DarkNet pour y glaner de « précieuses informations » n’est pas une mince affaire. D’abord, vous vous rendrez vite compte que ce n’est pas possible avec des moteurs de recherche comme Google, Bing ou Qwant. C’est pour la simple et bonne raison que les moteurs de recherche traditionnels ne peuvent pas trouver d’adresses dans cette zone restreinte d’Internet. Ensuite, pour trouver quelque chose, vous aurez besoin d’un navigateur et puis d’un, voire de plusieurs moteurs de recherche spéciaux. Dans cet article, nous vous montrons les meilleurs sites pour vous aider à trouver rapidement ce que vous cherchez.

#1 DuckDuckGo

DuckDuckGo est le moteur de recherche par défaut du navigateur Tor. En plus de vous donner accès au web classique, il vous permet d’explorer le DarkNet avec beaucoup d’aisance. Mais, si vous tenez à votre anonymat, il vous appartient en tant qu’utilisateur de déterminer le niveau de sécurité qui convient. Par exemple, si vous êtes journaliste d’investigation et souhaitez communiquer et échanger des fichiers de façon très anonyme avec vos « sources » via des outils comme SecureDrop, alors vous devez absolument opter pour le niveau de sécurité le plus sûr de Tor. Si ce n’est pas le cas, l’outil notamment SeccureDrop vous y invitera !

Moteur de recherche par défaut du navigateur Tor
Pas besoin de télécharger le moteur de recherche DuckDuckgo si vous envisagez utiliser le navigateur Tor pour explorer le DarkNet.

Comment installer DuckDuckGo ? Ce moteur de recherche est accessible à l’adresse https://3g2upl4pq6kufc4m.onion/. Toutefois, il n’est pas nécessaire de le télécharger si vous envisagez utiliser le navigateur Tor. Il est disponible par défaut sur ce dernier.   

#2 Ahmia

L’une des premières choses qui attire l’attention sur Ahmia est son apparence. Il semble beaucoup plus épuré que la moyenne des sites du Darknet. Il présente des liens vers des données techniques, y compris un système de liste noire. Les services les plus controversés sont cachés ou sont censurés. Un autre aspect positif est sa vitesse. Ahmia se charge rapidement et ne retarde pas l’affichage des résultats. Enfin, il fonctionne également en dehors du navigateur Tor, avec I2P par exemple.

Accessible via l’adresse http://msydqstlz2kzerdg.onion/, Ahmia est un moteur à l’ancienne. Il est très facile d’y trouver quelque chose. Vous pouvez également reconfigurer ce moteur de recherche pour répondre à vos besoins. Ce moteur recherche les services cachés dans le darknet et convient particulièrement aux débutants. Il est particulièrement pratique.

Ahmia, moteur de recherche du DarkNet
Le moteur de recherche Ahmia convient aux débutants. Il fonctionne aussi bien avec le navigateur Tor qu’en dehors.

Il a une interface utilisateur simple avec quelques instructions et une barre de recherche sur la page d’accueil. Il suffit d’entrer une requête pour obtenir les résultats.

#3 Not Evil

Non, ce moteur de recherche n’est pas diabolique. C’est un moteur de recherche avec des fonctionnalités intuitives et de bons résultats. Il s’appelait auparavant TorSearch. Une caractéristique du système est l’absence totale de publicité. Le service affiche uniquement les pages qui correspondent aux demandes.

Comme Ahmia, Not Evil censure le contenu illicite du Darknet, mais le nombre de résultats est plus large. Bien sûr, cela ne les rend pas meilleurs. Aller au-delà de la première page de résultat est obligatoire.

Grâce à des algorithmes de recherche réfléchis et constamment mis à jour, il est facile de trouver les biens, le contenu ou les informations nécessaires. En utilisant Not Evil, vous pouvez économiser beaucoup de temps et garder votre anonymat intact.

Not Evil pour explorer le DarkNet
Le moteur de recherche Not Evil se démarque par la fiabilité des résultats fournis.

Son adresse est la suivante: http://hss3uro2hsxfogfq.onion. Parmi les nombreux moteurs de recherche qui existent, Not Evil est celui qui se démarque. Pour effectuer des recherches, il est nécessaire d’utiliser des mots-clés très précis. Très fiable dans les résultats de recherche, ce moteur de recherche dispose d’une fonctionnalité extrêmement compétitive sur le réseau TOR.

Bien qu’il soit nécessaire d’utiliser des mots-clés très précis, il parvient à indexer la majorité des sites du Dark web. Il a l’avantage pour certains et le désavantage pour d’autres de ne pas filtrer les pages avec un contenu sensible.

#4 Candle

Le nom de ce moteur de recherche signifie « bougie » en anglais. Il a pris ce nom parce qu’il « luit » littéralement dans l’obscurité du darkweb. Ce moteur de recherche a indexé plus 100 000 sites .onion. Il utilise exactement le même algorithme de recherche que Google. C’est un très bon moteur de recherche si vous ne voulez pas tomber sur une sorte de poubelle de liens morts. Il est accessible à l’adresse http://gjobqjj7wyczbqie.onion/.

Candle, moteur de recherche luisant sur le DarkNet
Avec Candle, pas de publicité mais du texte vert, bleu et gris sur fond noir !

L’utilisateur remarquera sûrement la similitude entre le logo de Candle et celui de Google, mais ce moteur de recherche n’est en rien semblable à Google. Contrairement à Google, la page des résultats ne contient pas d’annonces, rien sauf du texte vert et bleu sur un fond noir.

#5 Torch

Accessible via le lien http://xmh57jrzrnw6insl.onion/, Torch est l’un des plus anciens moteurs de recherche du darknet, et probablement le plus important de tous. Le répertoire de Torch comporte plus d’un million de sites. Si vous cherchez quelque chose que vous pouvez facilement localiser dans le Clearnet, Torch vous décevra à coup sûr. Pour le reste, disons que cela fonctionne bien, bien qu’il ne puisse rien faire en ce qui concerne le statut de chaque lien.

C’est un moteur de recherche inclus directement dans le Web profond. Son fonctionnement est très différent de celui auquel vous êtes habitué, mais vous allez vous y faire avec le temps. Ce site vous permet de trouver rapidement et facilement les sites qui vous intéressent. Les débutants devraient commencer avec ce moteur de recherche du Darknet. Ils sont assurés d’avoir des résultats.

Ce moteur de recherche très populaire a une interface extrêmement simpliste avec une image sarcastique sur la page d’accueil, et une barre de recherche tout en haut. Il suffit d’entrer les mots-clés de ce que vous recherchez dans la barre de recherche et d’appuyer sur Entrée, pour que la page affiche des résultats pertinents.

Torch pour explorter le Darkweb
Torch est l’un des plus anciens moteurs de recherche du Darkweb.

Le seul ennui en ce qui concerne ce moteur de recherche est la quantité énorme de spots publicitaires. On trouve des annonces sur la page d’accueil, dans les résultats de recherche et partout ailleurs.

Qu’est ce que le Darknet ?

Les termes Darknet et Deep Web sont parfois confondus, mais il s’agit en réalité de domaines très différents. Le Deep Web est la partie de l’Internet qui n’est pas librement accessible. Il comporte des entités telles que les réseaux d’entreprise (intranets), les bases de données d’universités et d’agences gouvernementales, des bibliothèques en ligne. Le Darknet est une toute petite partie du Deep Web, qui a la particularité d’être entièrement crypté et uniquement accessible via le navigateur spécial Tor.

On peut imaginer internet comme un iceberg. La pointe visible est le web classique ou Clearnet, la partie immergée est le Deep Web et la pointe distale est le DarkNet. En comparaison avec le Deep Web, le Darknet est assez petit, mais il offre un avantage inestimable : l’anonymat. Malheureusement, cet avantage attire aussi les criminels, les trafiquants de drogue, les revendeurs d’armes à feu, les pirates informatiques et autres personnages loufoques.

Comment effectuer une recherche dans le Darkweb en toute sécurité?

Avant d’accéder au Darkweb, vous devez faire deux choses pour pouvoir l’utiliser en toute sécurité. La première chose à faire est d’utiliser un VPN. Cela générera une autre couche de sécurité dans vos données de navigation.

La deuxième chose que vous devez savoir est d’utiliser un navigateur web différent de ceux que vous utilisez d’habitude. Il existe plusieurs méthodes, mais il est recommandé d’utiliser le navigateur Tor afin d’éviter que des virus ou des logiciels malveillants n’infectent votre ordinateur.

Pour rechercher les pages .onion appartenant au DarkNet, vous pouvez utiliser certaines pages web qui compilent les index dans une liste de liens .onion. Ces sites web qui, bien qu’ils ne fonctionnent pas comme un moteur de recherche, permettent à leurs utilisateurs de rechercher différents liens pour accéder à une grande variété de pages.

L’un d’eux est: http://zqktlwi4i34kbat3.onion/wiki/index.php/Main_Page, également connu sous le nom de Hidden Wiki. Il vous suffit de copier le lien tel quel dans votre navigateur Tor.

Site officiel du projet Tor
Pour télécharger et installer Tor, vous devez vous rendre sur le site officiel du projet.

Comment installer le navigateur Tor ?

Vous devez vous rendre sur le site officiel du projet Tor (https://www.torproject.org/fr/). Vous trouverez le lien de téléchargement de Tor en haut à droite. Une fois le fichier exécutable récupéré, il vous suffit de le lancer puis de choisir un endroit de votre ordinateur où vous souhaitez l’installer. Après quoi, il vous faudra le paramétrer et l’utiliser à bon escient.

Laisser un commentaire

Fermer le menu