Électroménager Les principes de base du lavage

le 5 avril 2017 - Electro Ménager

Imprimer
  • Les principes de base du lavage

Elles sont belles nos machines à laver LG ! Mais connaissez-vous leur fonctionnement ? Nous vous avons listé les différentes étapes !

 

Pour laver le linge, la machine va effectuer 3 actions combinées :

 

1) Action hydraulique

Voici les étapes détaillées de cette action hydraulique : 

- Pour chaque compartiment du bac à produit, le tuyau d’arrivée d’eau est relié à un robinet, appelé électrovanne. Ces robinets contrôlent l’arrivée d’eau grâce à un programmateur.

- Les électrovannes vont remplir d’eau la cuve. Ce réservoir d’eau est généralement en inox ou polyplex, pour limiter les effets corrosifs ainsi que les dépôts de calcaire.

- Le pressostat intervient lorsque le niveau de l’eau requis dans la cuve est atteint. Le débit d’eau est alors coupé.

- La pompe de vidange évacue ensuite les eaux usées. Elle est protégée par un filtre qui, même lorsqu’il est autonettoyant, doit être accessible.

- Pour finir, le rinçage, réalisé à froid, intervient afin d’éliminer les résidus de lessive restants.

 

2) Action mécanique

L’action mécanique consiste à brasser, à battre et à défouler le linge.

- Le moteur du lave linge actionne le tambour, un cylindre en inox très résistant qui va effectuer des mouvements rotatifs à l’aide de la poulie et de la couroi. Cette partie s’appelle le brassage du linge. Les rotations successives du tambour permettent d’agiter le linge et d’imbiber le tissu d’eau et de lessive.

- Durant le brassage, les aubes, réparties à l’intérieur du tambour, entraînent le linge vers le haut, pour qu’il puisse ensuite retomber. C’est ce qu’on appelle le battage du linge.

- L’essorage augmente la vitesse de rotation du tambour, ce qui créé une force centrifuge. Grâce à cette force, le linge est alors plaqué contre les parois du tambour, ce qui permet d’évacuer l’eau des textiles par les perforations du tambour et par la pompe de vidange.

 

3) Action thermique

- L’action thermique permet d’augmenter la température de l’eau dans la cuve.

- La résistance fait chauffer l’eau jusqu’à atteindre la température requise par le programme sélectionnée.

- Le thermostat permet de mesurer la température de l’eau, et de la contrôler en fonction du programme.

- Palier enzymatique : Palier de température auquel les enzymes contenus dans la lessive atteignent leur efficacité maximale, c’est-à-dire 40°.

 

A retenir

Les 3 actions de la machine : 

Action hydraulique : lavage, rinçage
Action mécanique : brassage, battage, défoulage
Action thermique : régulation de la température de l’eau

Ajouter un commentaire